La SNCF prévoit de transporter 24 millions de voyageurs cet été

AFP PHOTO / BERTRAND GUAY

Les Echos Les Echos - il y a 28 mois

C'est 6% de voyageurs transportés de plus qu'à l'été 2014 sur longue distance. Pour ce faire la SNCF, qui dit avoir fait un effort sur les tarifs, fera circuler 67.000 trains. Mais la canicule va continuer de perturber le trafic dans les prochains jours

Malgré la canicule[1] qui provoquera encore des retards ces prochains jours (voir encadré), la SNCF se montre optimiste et résolue. La compagnie ferroviaire compte en effet transporter 24 millions de personnes sur longue distance cet été, soit une progression de 6% par rapport à l'an passé, a-t-elle annoncé jeudi, veille de la première vague de grands départs en vacances.

Au total pendant les mois de juillet et d'août, 17 millions de personnes devraient prendre les TGV et 7 millions les Intercités, a précisé l'opérateur ferroviaire, qui fera circuler au total "plus de 67.000 trains" longue distance entre vendredi et le 30 août, contre 62.000 à l'été 2014. Rien que ce week-end, la SNCF attend plus de 1,5 millions de voyageurs à bord de plus de 3.220 TGV. A Paris, la gare de Lyon et la gare Montparnasse accueilleront chacune plus de 320.000 voyageurs TGV.

"C'est toute une organisation, on a des pointes de trafic très importantes, des trains qui sont très pleins et des risques météo, on le voit, qui font qu'on doit être d'autant plus préparés", explique Barbara Dalibard, directrice générale de "SNCF Voyageurs", alors que la France mijote sous une canicule qui se traduit par des ruptures d'alimentation ponctuelles et des risques de déformation des rails. La SNCF a prévu 420.000 bouteilles d'eau et plus de 200.000 coffrets repas, en-cas et petit-déjeuners répartis dans plusieurs dizaines de gares pour pouvoir répondre à d'éventuelles situations de panne. "Nos salles de crise sont ouvertes pour s'assurer qu'on va réagir au quart de tour", assure la responsable.

La canicule va continuer de ralentir les trains, prévient Guillaume Pepy

Le trafic ferroviaire va de nouveau enregistrer des retards dans les prochains jours car la sécurité ferroviaire s'accomode mal de la canicule, a indiqué jeudi sur BFM TV le président de la SNCF. Interrogé sur les perturbations du trafic hier à la gare du Nord et à Saint-Lazare, Guillaume Pepy l'a reconnu : "Un certain nombre de gens ont eu hier en Ile-de-France la vie dure" . Sur le réseau Saint-Lazare "avec la chaleur une caténaire s'est distendue et en se distendant elle a heurté un pantographe" (le bras articulé qui permet à une locomotive de capter le courant électrique). Il a fallu réparer. la caténaire était à 70 degrés, et les gens ont travaillé par 70 degrés", a-t-il ajouté saluant la mobilisation du personnel. Bref, "quand il fait 40 degrés, il faut prendre encore plus de précautions parce que c'est la sécurité qui passe avant tout. Il y aura des retards", de nouveau, dans les prochains jours en raison de ces fortes températures, a-t-il poursuivi en appelant les voyageurs "à rester dans les trains bloqués sur les voies, même s'il y fait très chaud, pour ne pas ralentir davantage le trafic avant le redémarrage". "On ne transigera pas avec la sécurité", a martelé le patron de la SNCF.

Efforts sur les prix

Selon un sondage IFOP réalisé par la SNCF, 78% des Français partiront en vacances cet été, et 19% d'entre eux prendront le train.

"Le train est souvent synonyme de vacances, et le fait que ces parcours en train se passent bien et que les vacances démarrent bien, c'est très important", souligne Barabara Dalibard qui explique la hausse attendue prévue de la fréquentation aux "efforts consentis sur des petits prix pour permettre au plus grand nombre de voyager". Avis aux retardataires : "Il nous reste des places, mais pas sur toutes les destinations tous les jours", ajoute-t-elle.

References

  1. ^ Malgré la canicule (www.lesechos.fr)

Source : http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/021181037948-la-sncf-prevoit-de-transporter-24-millions-de-voyageurs-cet-ete-1133820.php

Partager

Laisser un commentaire :