Airbnb et BlaBlaCar font le succès de l'économie partagée

Philippe Desmazes

Le Figaro Le Figaro - il y a 22 mois

Airbnb, BlaBlaCar, Drivy, Djump... l'économie collaborative regroupe une quantité astronomique de starts-up et autres mastodontes. La clé du succès de ce secteur en plein boom : les locations de logements et de voitures. Plus de 80% des Français le perçoivent comme une économie positive.

Airbnb, BlaBlaCar, Drivy, Djump... l'économie collaborative regroupe une quantité astronomique de starts-up et autres mastodontes. La clé du succès de ce secteur en plein boom : les locations de logements et de voitures. Plus de 80% des Français le perçoivent comme une économie positive.

La cote de l'économie collaborative s'envole. Ça n'est pourtant pas la loi Thévenoud qui l'encourage en France. Une étude Ipsos[1] pour ING dévoile les derniers chiffres de ce secteur en pleine expansion. Rentre dans la définition de «sharing economy» l'idée selon laquelle un consommateur peut disposer d'un objet, d'un bien ou d'un service sans en être propriétaire. Sans grande surprise, le secteur de la location de logements est le premier du palmarès et porte largement ce nouveau pan de l'économie. Si Airbnb [2]est la référence en ayant réussi à s'imposer dans un secteur hôtelier cloisonné, d'autres entreprises croissent de manière significative, à l'image de la start-up française NightSwapping [3]qui propose un troc de nuits, ou Ouistock[4] qui permet aux particuliers de jouer les gardes meubles.

Quelque 16% des personnes interrogées affirment avoir loué leur appartement ou leur maison et près de 50% comptent le faire dans l'année. La location de voitures arrive en second plan, 9% des sondés ont recours à ce service, numéro un des sujets à controverses actuellement (UberPOP[5], BlaBlaCar[6], Djump [7]ou Drivy[8]). Les équipements sportifs sont mis à la disposition d'autres personnes par 6% des personnes interrogées, et près de 30% comptent en utiliser dans les douze prochains mois. Les jouets pour enfants et les appareils électroménagers font également partie des locations les plus recherchées.

Ces alternatives à une économie plus traditionnelle, sur fond de crise économique, ont trouvé preneurs principalement par l'attractivité de leurs tarifs. Derrière ce succès, le message est clair: les consommateurs européens privilégient les économies et sont prêts à casser leurs habitudes. Une conclusion corroborée par une récente étude publiée dans le magazine 60 millions de consommateurs -et réalisée en partenariat avec France Info[9]- qui révèle que 81% des Français sont favorables à l'économie collaborative. L'étude Ipsos complète ces données et montre ainsi qu'un tiers des Européens est sensible à ce pan de l'économie et envisagent même d'en tirer profit encore plus dans les prochains mois. Paradoxalement, seuls 5% des Européens exploitent le filon de l'économie partagée. Ce sont les Turques qui y sont le plus sensibilisés, à 52%, et les Australiens qui le sont le moins avec 17%.

Des services qui rapportent en moyenne 2500 euros

Ce commerce également appelé de «pair à pair» touche en majorité un public jeune, les moins de 35 ans, qui cherche à économiser mais aussi à gagner de l'argent. Quelque 75% d'entre eux disent avoir perçu 1000 euros ou moins l'année passée par ce biais. La moyenne des bénéfices se situe autour de 2500 euros par an. Pour une majorité d'Européens cependant, l'économie partagée est un prétexte pour faire des économies, même si des arguments comme la protection de l'environnement et la construction d'une communauté entrent aussi en ligne de compte. Aujourd'hui, ces nouvelles starts-up font partie intégrante du paysage économique mondial et tant, que les sociétés traditionnelles ne peuvent plus l'ignorer, à l‘image de la SNCF qui vient de racheter l'entreprise d'autopartage Ouicar[10].

Charlotte Darche

References

  1. ^ étude Ipsos (www.ing.com)
  2. ^ Airbnb (plus.lefigaro.fr)
  3. ^ NightSwapping (app.nightswapping.com)
  4. ^ Ouistock (www.ouistock.fr)
  5. ^ UberPOP (www.uber.com)
  6. ^ BlaBlaCar (www.blablacar.fr)
  7. ^ Djump (djump.in)
  8. ^ Drivy (www.drivy.com)
  9. ^ France Info (plus.lefigaro.fr)
  10. ^ la SNCF qui vient de racheter l'entreprise d'autopartage Ouicar (www.lefigaro.fr)

Source : http://www.lefigaro.fr/societes/2015/07/03/20005-20150703ARTFIG00003-airbnb-et-blablacar-font-le-succes-de-l-economie-partagee.php

Partager

Laisser un commentaire :