La RATP et la SNCF sont aux petits soins avec les touristes

Jacques Brinon/AP/Sipa

Les Echos Les Echos - il y a 21 mois

Le dispositif Welcome a été mis en place le 1 er  juillet sur la ligne B du RER par la SNCF.


Le RER B cessera-t-il un jour d'être le cauchemar des touristes ? A l'arrivée à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le voyageur peut vite se perdre dans l'une des deux gares RER, dont les trains qui desservent la banlieue nord sont censés l'amener dans le centre de Paris. Pour pallier ces difficultés, le CDG Express, une liaison ferroviaire directe entre l'aéroport et la gare de l'Est, doit être mise en place… mais pas avant 2023.

Sans attendre cette échéance, la SNCF a décidé de prendre le taureau par les cornes et de se plier en quatre pour ses touristes, avec un nouveau dispositif appelé Welcome. Financé par le STIF - pour un montant de 1,4 million d'euros - et appliqué depuis le 1er juillet, il consiste à déployer du personnel supplémentaire dans ces deux gares afin d'orienter les voyageurs occasionnels, de les informer et de les conseiller pour l'achat de titres de transport. L'expérimentation doit prendre fin le 31 décembre, mais d'ici là, Welcome sera déployé dans d'autres gares parisiennes et renforcé pour les grands événements attendus dans la capitale cette fin d'année, en première ligne desquels se trouve la COP21, la grande conférence sur le climat réunie en novembre.

Alexandre Richardot, chargé du projet Welcome, a indiqué aux « Echos » que le dispositif pourrait être reconduit dès l'année prochaine, notamment pour l'Euro 2016, si le test s'avère concluant. Le service n'est pas limité à Roissy-Charles-de-Gaulle : il s'intègre dans un plan plus large de réaménagement de la signalétique et des supports d'information destinée aux voyageurs arrivant à l'aéroport et désirant rejoindre Paris par le train.

Amélioration du confort

Par ailleurs, Welcome pourrait même être étendu par la SNCF à d'autres lignes, comme le RER C, qui, au sud de Paris, n'a rien à envier à la ligne B. Or il dessert le château de Versailles, très prisé des touristes. Dans Paris intra-muros, la SNCF engage aussi de nouveaux investissements dans l'optique d'améliorer le confort des touristes : la gare du Nord va bénéficier d'un rafraîchissement d'ici à novembre, tandis que l'ergonomie des automates de vente sera améliorée.

La compagnie ferroviaire n'est pas la seule à être aux petits soins avec les touristes. La RATP s'emploie également à améliorer l'accueil des voyageurs occasionnels sur son réseau. L'application « Visiter Paris en métro » est censée « faciliter les déplacements des touristes français et étrangers à Paris et permet l'accès à une multitude de services pratiques », explique la RATP dans un communiqué. Elle vient de dépasser le million de téléchargements. Lancée il y a deux ans, elle est désormais disponible en russe et en portugais, en plus de huit autres langues.

Depuis quelques années déjà, la régie parisienne de transports recrute aussi des saisonniers polyglottes, au nombre de 400 cet été. Ces « Gilets verts » sont disséminés dans 36 stations et gares. Enfin, la RATP mise sur le wi-fi gratuit dans les bus de Roissy. « Le service, expérimenté en août 2014, a tenu ses promesses et sera mis en place de façon définitive d'ici à la fin 2015 », assure Salima Hammou, responsable du management du service au client à la RATP.

E. M., Les Echos

Source : http://www.lesechos.fr/journal20150811/lec2_industrie_et_services/021250598099-la-ratp-et-la-sncf-sont-aux-petits-soins-avec-les-touristes-1143616.php

Partager

Laisser un commentaire :