Uber vs Taxis, qui gagne la guerre des réseaux sociaux ?

Digital Business News Digital Business News - il y a 21 mois

Alors que la guerre entre Uber et les taxis fait encore rage, Digimind[1] publie une étude consacrée à la performance des acteurs du transport sur les réseaux sociaux, grâce à un outil d’écoute et de mesure de performance sociale : le Digimind Social Analytics. 

Intitulée « Uber vs les Taxis sur les réseaux sociaux : les nouvelles mobilités au cœur du digital pour les acteurs du transport », cette étude analyse les conversations, la visibilité et la performance des différents acteurs des transports 2.0 dont évidemment Uber et les taxis.

Ce sont Twitter et Facebook qui sont majoritairement utilisés par l’ensemble des acteurs du secteur. On dénombre sur les réseaux sociaux, seulement 61 nouveaux abonnés Taxis G7 [2]sur la période étudiée contre 8,5K pour Uber[3]. Il faut dire que dans le secteur des transports, seuls Uber et Blablacar[4] disposent d’une bonne visibilité sur des réseaux sociaux comme Instagram.

L’été 2015 a été marqué par de très fortes tensions entre les VTC et les chauffeurs de taxis, notamment en ce qui concerne l’application Uberpop, qui a depuis été supprimée. Durant cette période, Uber y a d’ailleurs consacré 94% des ses conversations via les réseaux sociaux. Des hashtags qui reprennent de façon très visible le parti des internautes sont donc apparus durant cette période à l’instar notamment de #ouipop ou encore #taximafia.

Le conflit opposant Uber aux Taxis a donc trouvé une exposition quasi optimale sur les réseaux sociaux, exposant tout particulièrement la compagnie G7.

Vous pouvez retrouver cette étude gratuitement dans sa globalité sur le site de Digimind. [5]

References

  1. ^ Digimind (www.digimind.com)
  2. ^ Taxis G7 (www.taxisg7.fr)
  3. ^ Uber (www.uber.com)
  4. ^ Blablacar (www.blablacar.fr)
  5. ^ le site de Digimind.  (www.digimind.com)

Source : http://www.digitalbusinessnews.com/etude-uber-vs-taxis-qui-gagne-la-guerre-des-reseaux-sociaux/

Partager

Laisser un commentaire :