Pourquoi les aéroports veulent suivre les voyageurs à la trace

@onda

L'Usine Digitale L'Usine Digitale - il y a 26 mois

Nos faits et gestes n’ont pas fini d’être scrutés dans les aéroports. Alors que le Wi-Fi, l’enregistrement en ligne, l’assistance dans l’aéroport via des applications mobiles se sont généralisés, les aéroports cherchent à développer de nouvelles offres numériques de services aux voyageurs. Avec un objectif : faire grossir leur chiffre d’affaires.

 C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le cabinet de stratégie Roland Berger, publiée mardi 29 septembre.

L’étude est issue du sondage de 52 dirigeants appartenant à 23 aéroports européens. "Nous avons constaté que les solutions basiques étaient maintenant généralisées, résume Xavier Aymonod, directeur au sein de l’équipe Transports de Roland Berger. Mais les aéroports pourraient aller beaucoup plus loin en matière de services personnalisés aux voyageurs". En un mot, les aéroports pourraient traquer les individus comme les internautes le sont déjà sur le web.

Changer de business modèle
En quoi le digital peut-il servir dans cette stratégie ? "Les aéroports sont en train de faire basculer un modèle économique jusque-là centré sur les redevances aéronautiques payées par les compagnies aériennes à un modèle qui donne plus de place aux revenus issus des services et des boutiques, explique Xavier Aymonod. Il faut dire que les marges de ces deux dernières activités sont bien plus importantes". En moyenne, 50% du chiffre d’affaires est aujourd’hui issu des redevances, un peu plus de 20% des boutiques et un peu moins de 20% des parkings. Des ratios en plein rééquilibrage, grâce au numérique.

 Réduire le temps de passage au niveau des contrôles pour maximiser celui passer dans les boutiques, analyser les flux des passagers afin d’optimiser leurs possibilités d’achats dans les aéroports, offrir des services de réservations d’hôtels ou de véhicules, développer des boutiques en ligne pour réserver les produits duty free en avance et parvenir in fine à proposer des services sur-mesure pour chaque voyageur… Autant de pistes dans lesquelles les aéroports devraient très vite s’engouffrer, alors que seuls 40% d’entre eux, selon Roland Berger, ont développé une approche big data.

Exploiter le trésor des DONNÉES PASSAGERS
"Il ressort de notre étude que les aéroports collectent de plus en plus de données, estime Xavier Aymonod. Ils sont 75% à avoir défini une stratégie digitale. Mais ils ne tirent pas encore toute la valeur possible de ces données". De quoi exacerber la guerre que se livrent les aéroports et les…. compagnies aériennes. Avec leur rentabilité encore faible, en particulier pour les compagnies traditionnelles, ces dernières cherchent aussi à trouver de nouvelles sources de revenus. Les compagnies sont détentrices d’un trésor : les informations sur les passagers et leurs vols. Nul doute que les données des passagers vont devenir dans les prochaines années un enjeu convoité pour les compagnies et les aéroports…


Olivier James

Source : http://www.usine-digitale.fr/article/pourquoi-les-aeroports-veulent-suivre-les-voyageurs-a-la-trace.N353537

Partager

Laisser un commentaire :