A quoi vont ressembler les transports du futur ?

thibaud moritz

SudOuest.fr SudOuest.fr - il y a 18 mois

A l’occasion du Congrès mondial des transports intelligents qui se déroule cette semaine à Bordeaux, nous vous dévoilons des prototypes qui pourraient révolutionner notre mobilité demain.

Les techniques de géolocalisation, la robotique et le numérique ont fait d'immenses progrès. Aujourd'hui déjà, votre smartphone peut vous guider pas à pas. Mais, dans les quinze prochaines années, une nouvelle ère va s'ouvrir, celle des transports autonomes et écologiques. Nous vous dressons ici une liste, non exhaustive, des principales innovations à venir.

Des voitures sans pilote

Demain, nous aurons toujours un volant dans notre voiture, mais le pilote pourrait être une machine… Cette semaine, au Congrès des transports intelligents[1], vous aurez peut-être la chance de tester « Link&Go[2] », la citadine 100% autonome et électrique du groupe français Akka Technologies, qui circulera autour du quartier de Bordeaux-Lac. C'est un bijou de technologie – conçu en partenariat avec deux sociétés régionales, Helileo[3] pour le GPS, et Cogniteev [4]pour la partie data -, qui regorge de capteurs et caméras pour réagir au plus vite à toute situation.

Mais, surtout, son usager peut faire pivoter son siège pour regarder des films sur le grand écran vingt pouces, installé au milieu de l'habitacle, surfer sur Internet, ou encore travailler. Autres avantages, cette voiture devrait vous éviter les accidents, les problèmes pour vous garer, les embouteillages... Mais, « elle ne réduira le trafic que si elle est utilisée en auto-partage », prévient Jean-Philippe Méchin, expert international sur la mobilité. Elle pourrait se démocratiser vers 2025. A condition, que les pouvoirs publics autorisent une machine à prendre le volant...

Des avions hybrides

Airbus investit actuellement 70% de son budget recherche-développement pour réduire la consommation énergétique de ses appareils. Cela passera par une structure d'avion plus légère et des moteurs fonctionnant aux biocarburants, à l'électrique, voire au solaire. Le constructeur a déjà annoncé sa volonté de mettre en service un avion régional hybride de 100 places en 2050, qui décollerait et atterrirait en mode électrique. En attendant, Airbus va commencer par produire fin 2017 en Aquitaine, à Pau, « l'E-Fan [5]», un biplace 100% électrique, destiné aux écoles de pilotage.

Par ailleurs, d'ici 2030, une autre révolution devrait survenir, l'arrivée du Li-Fi dans les cabines. Il s'agit d'une lumière LED au-dessus de notre siège, qui nous alimenterait en Wifi et nous permettrait de naviguer sur le Web, tout en regardant un film.  

Un train sans rail

Imaginez un train qui propulse ses passagers à 1 200km/h d'une ville à l'autre… dès 2018. Le projet, baptisé « Hyperloop [6]», est bien réel. « Les travaux de construction d'une première piste de 8 km en Californie vont débuter en 2016 », assure Dirk Ahlborn, le PDG de la société exploitante, Hyperloop Transport Technologies. Pour pouvoir rouler à une telle vitesse sans risque, il faut réduire les frottements au sol. Les wagons seraient des capsules, pouvant accueillir une trentaine de passagers toutes les trente secondes, et circulant sur coussins d'air à l'intérieur d'un tube à basse pression.

La propulsion s'effectuerait par induction magnétique. Alimenté par des panneaux solaires, ce train sans pilote serait bon marché (20 dollars pour aller de San Francisco à Los Angeles, contre 155 en avion). L'investissement semble « raisonnable » : 6 milliards de dollars pour une ligne à 2 tubes et 40 capsules de 28 places. Pour l'heure, des projets de déploiement sont envisagés en Asie et Moyen-Orient, mais pas en Europe.

Un tramway aérien 

En Israël, Tel Aviv veut installer un « Sky Tran [7]», un système de nacelles suspendues permettant de déplacer deux personnes à la fois, dans les airs, le long d'un rail. « Poussé » par un champ électromagnétique créé par des aimants, ce tramway pourrait avancer jusqu'à 100 km/h et désengorger les routes, tout en réduisant la pollution. Autre intérêt, ce système inventé par la NASA (National Aeronautics and Space Administration), ne coûterait que 7 millions d'euros par kilomètre, contre 75 millions actuellement pour un tramway classique.

La voiture électrique en kit 100% aquitaine

En six mois, une vingtaine d'entreprises d'Aquinetic[8], pôle dédié aux technologies libres, ont créé « Ampool[9] », une voiture électrique, dont les plans seront « offerts » sur Internet. Composée d'une dizaine d'éléments seulement, elle pourrait être livrée par La Poste et montée en quatre heures par deux techniciens agrémentés dans des « hubs de mobilité » à créer. Tout ceci grâce à une carrosserie autoporteuse en composite, qui permet aussi d'alléger de 50% le poids du châssis et de réduire la consommation à 1 litre aux 100 km. « Intelligent », le véhicule embarque également des capteurs pour mesurer la pollution extérieure, l'état des routes…

Le projet n'a coûté « que » 90 000 euros, dont 65 000 financés par la Région. Un prototype sera présenté au Congrès des transports intelligents à Bordeaux. Pour l'heure, sa vitesse maximale atteint les 90 km/h et son autonomie 120 kilomètres. Destiné à un usage urbain, aux secteurs du tourisme, de la logistique mais aussi à l'agriculture, « sa commercialisation devrait être lancée en 2017 à 20 000, voire 15 000 euros », indique Jean-Christophe Elineau, directeur d'Aquinetic.

Quelles conséquences sur l'emploi ?

Tout ceci pose aussi des questions sur les emplois dans les transports. Y aura-t-il demain moins de chauffeurs de bus, de tramway ? Aujourd'hui, les rames de métro circulent bien toutes seules… Une chose est sûre, il faudra toujours du personnel derrière les écrans de contrôle pour surveiller la bonne marche des machines et les réparer en cas de panne.
 

References

  1. ^ Congrès des transports intelligents (itsworldcongress.com)
  2. ^ Link&Go (research.akka.eu)
  3. ^ Helileo (www.helileo.com)
  4. ^ Cogniteev (www.cogniteev.com)
  5. ^ E-Fan (www.sudouest.fr)
  6. ^ Hyperloop (www.spacex.com)
  7. ^ Sky Tran (www.skytran.us)
  8. ^ Aquinetic (www.pole-aquinetic.fr)
  9. ^ Ampool (ampool.fr)

Source : http://www.sudouest.fr/2015/10/05/a-quoi-vont-ressembler-les-transports-du-futur-2143851-705.php#

Partager

Laisser un commentaire :