Automobile : les banques misent sur la location longue durée pour particuliers

Les Echos Les Echos - il y a 20 mois

Arval (BNP Paribas) lance cette nouvelle activité en test. Pour ALD (Société Générale), ces services pourraient représenter 20% de ses encours dans cinq ans.


A l’heure de l’économie collaborative et du covoiturage, alors que nombre de Français perdent progressivement toute vision patrimoniale de la voiture, la location longue durée (LLD) pourrait avoir un bel avenir auprès du grand public.

Leader de la location de véhicules d’entreprise en Europe, Arval, la filiale de BNP Paribas, va ainsi tester le marché des particuliers. « Le contrat de location de voiture à un particulier, perpétuel et renouvelable, est un marché en train de naître. Ce qui existe, de longue date, c’est le leasing de voiture avec option d’achat, qui s’apparente davantage à un achat de voiture à crédit : le loyer chaque mois est élevé parce que la valeur du véhicule en fin de contrat est très basse. La location longue durée que nous expérimentons permettrait de proposer aux consommateurs des loyers mensuels beaucoup plus bas que la LOA avec services », explique aux « Echos » Philippe Bismut, le patron d’Arval.

Arval, l’un des plus gros acheteurs de voitures en France

La société dispose d’un atout imparable pour obtenir de bons tarifs auprès des constructeurs : avec 250.000 véhicules achetés par an, Arval est l’un des plus gros acheteurs de voitures en France. « Jusqu’à présent, les constructeurs automobiles n’étaient pas très favorables au développement du marché de la location longue durée pour les particuliers, et n’étaient donc pas prêts à accorder des remises importantes, comme celles obtenues pour la LLD en direction des entreprises et des clients professionnels », note Philippe Bismut. Mais il observe que les temps changent du fait de l’évolution des nouveaux usages. Les constructeurs vendant de moins en moins de voitures neuves, ils sont aujourd’hui prêts à élargir la LLD aux particuliers.

LeasePlan, leader mondial, va se lancer en janvier en France

D’autres spécialistes de la location longue durée sont aussi sur les rangs, comme le géant mondial, LeasePlan qui va lancer une première offre pour les particuliers en France, en janvier. « A ce jour, nous avons 300 à 400 demandes par mois sans faire la promotion de ces offres, le marché semble prêt », estime Joël Fernandes, responsable du marketing digital chez LeasePlan en France. Il faut dire que le loueur n’en est pas à son premier coup d’essai. Dans les années 2000, il avait lancé une première offre dédiée aux particuliers qu’il avait arrêtée, faute de demande.

ALD Automotive, la filiale de LLD de Société Générale, croit aussi dans ce marché. Elle a lancée il y a cinq ans ses premières offres aux Pays-Bas, en Angleterre et en Italie puis en France. Certes, les volumes de voitures louées sont aujourd’hui « très faibles », mais les taux de croissance[1] à deux chiffres sont prometteurs. « On peut très bien imaginer que dans cinq ans, ces activités de location aux particuliers représentent 20% des encours globaux d’ALD », fait valoir Mike Masterson, son directeur général. Pour l’instant, c’est en Grande-Bretagne que ces nouveaux modes de consommation ont le plus vite essaimé. Et pour cause : « Le cadre fiscal leur est favorable, les véhicules de sociétés sont fortement taxées, certaines entreprises préfèrent inclure dans la rémunération de leur collaborateurs le coût d’une location longue durée qu’ils prennent à leur compte», explique Mike Masterson.


V.Ch. et S.W.

References

  1. ^ Définition de Taux de croissance (www.lesechos.fr)

Source : http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/021558495908-automobile-les-banques-misent-sur-la-location-longue-duree-pour-particuliers-1184564.php

Partager

Laisser un commentaire :