Après OuiBus, OuiCar, OuiGo… arrive OuiHop’ !

Connexion Transports Territoires Connexion Transports Territoires - il y a 20 mois

Les nouveaux acteurs de la mobilité disent tous et toujours « oui », un « oui », sans doute synonyme de facilité et d’attractivité. Le dernier en date s’appelle OuiHop’. Et il s’adresse aux auto-stoppeurs.


Il s’agit en fait d’une application d’auto-stop connecté qui fonctionne « 100% en instantané et 100% en mobilité« . Elle est censée simplifier le quotidien des piétons, en faisant appel à la solidarité des automobilistes, pour les rapprocher au plus près de leur destination et ce, sans partage de frais, ni planification.

Au moment de partir, l’automobiliste prévoit sa destination et la choisit dans l’application OuiHop’. Grâce à la géolocalisation, le piéton la visualise parmi les trajets des voitures passant devant lui, quelle que soit leur direction. Il peut ainsi envoyer une notification au conducteur afin d’être pris en charge par le véhicule qui va le rapprocher au plus près de sa destination finale.

Les utilisateurs piétons de OuiHop’ peuvent utiliser le service de façon illimitée, moyennant 2 euros pour une durée de 30 jours. Les conducteurs qui proposent leurs trajets accèdent à une plateforme de récompenses : chèques carburants, heures de parking gratuites, cours d’éco-conduite, coffrets-cadeaux, ou réductions diverses… négociés par OuiHop’ auprès de partenaires. Par ailleurs OuiHop’ organise une originale loterie mensuelle.

La très grande majorité de la communauté OuiHop’ utilise déjà des applications de GPS, dont Waze, l’une des plus importantes en matière de trafic et de navigation communautaire dans le monde. « Nous permettons aux millions d’automobilistes connectés à Waze, d’être mis en relation avec des piétons qui vont dans la même direction« , analyse Jean-Baptiste Boneu, co-fondateur de OuiHop’, ajoutant, « nous ferons constamment évoluer OuiHop’ pour proposer une expérience simple et ludique aux conducteurs qui souhaitent faire preuve de bon sens, en partageant leurs trajets quotidiens avec des piétons« .

Jean-François Bélanger

Source : http://www.connexiontt.com/apres-ouibus-ouicar-ouigo-arrive-ouihop/

Partager

Laisser un commentaire :