La contre-attaque de Hop ! Air France face à la SNCF

afp

Challenges Challenges - il y a 19 mois

Une carte jeune pour les 12-24 ans avec des réductions allant jusqu’à 30% sur les vols domestiques : la nouvelle offre commerciale lancée par Hop ! Air France, jeudi 7 avril, lors d’une conférence de presse, vise clairement à reconquérir des parts de marché sur le train.  

Mise en vente à partir du 12 avril, cette carte, dématérialisée, à 49 euros, sera valable un an sur les 130 lignes desservies par la filiale en charge de l'activité point à point d’Air France. Elle permettra par ailleurs d’accumuler des miles sur son programme Flying Blue. De quoi faire grimacer la SNCF[1] qui propose moyennant 50 euros de faire voyager les 18-27 ans sur les TGV et les Intercités avec des réductions allant jusqu’à 60%.

Objectif: 1 million de jeunes transportés par an

"Nous transportons 800.000 jeunes par an sur notre réseau domestique, nous voulons en transporter 100.000 à 200.000 de plus" a expliqué  Lionel Guérin, le directeur général délégué de HOP! qui veut repartir à l'offensive alors que ses comptes s’améliorent. Après avoir essuyé 280 millions de pertes en 2012, la compagnie (qui a fusionné les marques Brit Air, Regional et Airlinair) a mis en place un programme de restructuration et de relance commerciale qui commence à porter ses fruits. Entre 2013 et 2015, les pertes ont été divisées par deux (à 70 millions d’euros) et devrait être réduite "à zéro" en 2017, a promis le patron.

Contrer le TGV sur des liaisons non-directes

En attendant, la compagnie française compte regagner des parts de marché en ciblant directement les voyageurs qui ont l'habitude de prendre le train, notamment sur les distances de plus de 300 kilomètres. Pour cela, elle veut baisser les prix et améliorer la ponctualité des vols. En effet, une  baisse de 10 euros rapporte 50.000 passagers supplémentaires et encore 50.000 de plus par gain de temps de transport de 10 minutes, observe-t-on chez Hop! où l'on se positionne pour contrer l'arrivée du TGV[2] sur la nouvelle ligne à grande vitesse à Bordeaux en 2017.

"Tous les trains ne sont pas directs et nous pouvons être compétitifs, a rappelé Lionel Guerin. Le transport aérien représente 10% des voyages domestiques en France contre 65% pour la route et 25% pour le train, ce qui nous donne de la marge pour progresser" a-t-il ajouté en rappelant qu'Air France[3] détenait 78% du marché domestique du transport aérien.  La compagnie va notamment doper le réseau de la Navette en allant à Montpellier avec neufs vols par jours. Une destination qui s’ajoutera aux escales desservies entre Paris-Orly et Bordeaux, Marseille, Nice et Toulouse.

Pauline Damour

References

  1. ^ SNCF (www.challenges.fr)
  2. ^ TGV (www.challenges.fr)
  3. ^ Air France (www.challenges.fr)

Source : http://www.challenges.fr/entreprise/transports/20160407.CHA7511/la-contre-attaque-de-hop-air-france-face-a-la-sncf.html

Partager

Laisser un commentaire :