SNCF : une start-up gère pour les clients leurs indemnisations de retard

Connexion Transports Territoires Connexion Transports Territoires - il y a 14 mois

La start-up Misterfox veut être le renard justicier des voyageurs dont le train est arrivé en retard, un sujet très souvent évoqué[1].

La start-up Misterfox veut être le renard justicier des voyageurs dont le train est arrivé en retard, un sujet très souvent évoqué[1]. Elle propose aux voyageurs de vérifier et de gérer leurs droits à des demandes d’indemnisations pour leurs voyages en train en cas de retard. Gratuite, cette plateforme web[2] estime qu’un voyageur sur deux ne réclame pas son dû auprès de la SNCF et des transporteurs en cas de retard, ce qui représenterait en 2015 une enveloppe de 50 millions d’euros d’après son PDG-fondateur, Edouard Nattée. Un montant que la SNCF n’a pas confirmé auprès du journal 20 minutes[3] qui l’a interrogé.

Vérification de l’éligibilité

TGV, Intercités, Thalys, Eurostar… toutes ces liaisons sont couvertes par Misterfox. A l’inscription sur son site, Misterfox scanne la ou les boites e-mail des voyageurs à la recherche de références de réservations de trains pour les comparer avec sa base d’horaires de trains (composées des données ouvertes de la SNCF) afin de dénicher d’éventuels retards constatés à l’arrivée. Si la recherche aboutit, les réservations éligibles sont traitées pour remboursement auprès de la SNCF pour le compte du voyageur (et avec son consentement), à condition que le délai maximum de 60 jours après la date du voyage soit respecté. 

Remboursements en Euros uniquement au-delà d’une heure de retard

Les montants obtenus, nets pour le voyageur puisque le site ne prélève aucune rémunération dessus pour l’instant, sont basés sur les barèmes de remboursement de la SNCF ou des transporteurs concernés, et détaillés sur le site de Misterfox[4]. Le délai de remboursement par le transporteur varie de 24h à 7 jours d’après la start-up. Mais les retards doivent tout de même être conséquents pour pouvoir prétendre à un remboursement sonnant et trébuchant sur son compte bancaire : seuls les retards supérieurs à une une heure ouvrent droit à une possibilité de remboursement en euros tandis que pour des temps inférieurs, seuls des bons voyages sont proposés. De quoi tout de même satisfaire de nombreux voyageurs en train…

Bruno Gomes

References

  1. ^ très souvent évoqué (www.connexiontt.com)
  2. ^ plateforme web (www.misterfox.co)
  3. ^ auprès du journal 20 minutes (www.20minutes.fr)
  4. ^ détaillés sur le site de Misterfox (www.misterfox.co)

Source : http://www.connexiontt.com/sncf-une-start-up-gere-pour-les-clients-leurs-indemnisations-retard/

Partager

Laisser un commentaire :