Changements en série chez Transdev

photo dr

Les Echos Les Echos - il y a 12 mois

Le groupe de transport a abordé l'été avec un nouveau PDG et un état-major modifié.L'actionnariat doit, lui aussi, évoluer dans les jours à venir.

Nouveau patron, équipe dirigeante remodelée, évolution de l'actionnariat : chez Transdev, l'été 2016 est placé sous le signe du changement. Le plus visible concerne le poste de PDG[1] du groupe de transport : pour remplacer Jean-Marc Janaillac, parti diriger Air France-KLM (lire ci-dessus), les actionnaires ont opté, malgré plusieurs candidatures internes de qualité, pour un dirigeant extérieur à l'entreprise et sans expérience récente du secteur. Thierry Mallet, cinquante-six ans, X-Ponts venu du groupe Suez, ne prendra officiellement les commandes que le 9 septembre. Ce familier des services aux collectivités locales a effectué une partie de sa carrière à l'international, ce qui lui servira dans un groupe comptant 83.000 salariés dans 19 pays.

L'une de ses premières tâches sera de nommer un nouveau secrétaire général. Jérôme Nanty, qui occupait cette fonction depuis 2013 et qui s'était beaucoup investi dans la résolution du dossier SNCM et la négociation de la convention de branche du ferroviaire (deux dossiers menés à bon terme), vient de rejoindre Jean-Marc Janaillac chez Air France-KLM, pour y être, là aussi, secrétaire général.

Ce n'est pas le seul mouvement récent dans l'état-major. Depuis le 1er juillet, la répartition des responsabilités au sein du comité exécutif a évolué : Laurence Broseta, directrice générale France depuis trois ans, a pris la direction des activités en Europe continentale, en Asie et en Australie. Elle est remplacée sur les sujets hexagonaux par Richard Dujardin, lequel supervisait jusque-là une partie de l'Europe et la zone Asie-Pacifique.

Ce dernier conserve, en outre, la responsabilité de l'activité de transport par autocar sous les marques Eurolines et Isilines. La gestion directe en sera toutefois assurée par un nouveau directeur général, Hugo Roncal, trente-sept ans, dont le groupe a annoncé le recrutement il y a quelques jours. Il remplacera François Michon, qui part à la retraite, selon une source interne. Néophyte sur les questions de transport (il vient du secteur de l'énergie), Hugo Roncal aura fort à faire dans la bataille que mène Isilines face à Ouibus (groupe SNCF) et l'allemand FlixBus sur le marché français.

Accord entre actionnaires

Enfin et surtout, les négociations entre les deux coactionnaires, la Caisse des Dépôts et Veolia, afin de permettre la montée au capital annoncée de la première et le désengagement du second, sont sur le point d'aboutir. Selon nos informations, la Caisse détiendra à l'avenir 70 % du capital et Veolia 30 %, après des discussions ardues sur le prix de cession. Les deux parties se donneraient ensuite deux ans afin de trouver un partenaire susceptible de remplacer Veolia comme actionnaire minoritaire[2]. Le prochain conseil d'administration[3] de Transdev, prévu le 27 juillet, pourrait être l'occasion d'entériner ces évolutions. 

Lionel Steinmann


References

  1. ^ Définition de PDG (www.lesechos.fr)
  2. ^ Définition de Actionnaire minoritaire (www.lesechos.fr)
  3. ^ Définition de Conseil d'administration (www.lesechos.fr)
  4. ^ @lionelSteinmann (twitter.com)
  5. ^ (twitter.com)

Source : http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0211150240208-changements-en-serie-chez-transdev-2016567.php

Partager

Laisser un commentaire :