L’Occitanie : une Région à énergie et à budgets positifs

MidiLibre.fr MidiLibre.fr - il y a 5 mois

Le débat d'orientations budgétaires 2017 avait lieu lundi au parc des expositions de à Montpellier.

Carole Delga veut une Région à énergie positive. La première d'Europe, d'ici 2015 ! Lundi, au parc des expositions de Montpellier, où se réunissait en assemblée plénière le conseil régional d'Occitanie, la question de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables a ainsi été largement abordée.

Mais la présidente s'est aussi montrée positive quant à l'avenir financier et aux investissements qu'elle entend mener à bien. Durant plusieurs heures (la réunion débutée à 10 h et s'est achevée vers 21 h...), elle a présenté ses ambitions et de très nombreuses interventions des groupes politiques se sont succédé pour abonder dans son sens ou critiquer ses choix.

1 milliard d'euros d'investissements

Ainsi, même si les ressources de la Région restent limitées (les 8 % venus de la taxe sur les cartes grises ne vont pas très loin...), si le niveau de la dotation générale de fonctionnement venue de l'État peut inquiéter, si de nouvelles compétences arrivent en 2017 (transports routiers interurbains, transports scolaires des Départements), la région Occitanie va investir 1 milliard d'euros par an, soit 162 € par habitant.

"Pour équiper le territoire en conséquence, assurer des services de qualité, les transports, l'éducation, l'emploi", a indiqué Carole Delga. " Les perspectives sont bonnes. " Et d'opposer la responsabilité et l'ambition aux accusations de " flou, taxations injustes, inefficacité" de France Jamet (FN), tandis que Sacha Briand, pour l'Union des élus de la droite et du centre, regrettait l'absence "d'éléments prospectifs ". Carole Delga veut développer quatre priorités : l'égalité des chances et l'accès à l'emploi, le développement économique, l'égalité des territoires, renforcer le lien social et les solidarités. La transition énergétique devant être un chantier transversal.

Concrètement, dix nouveaux lycées sont annoncés (notamment à Gignac et Montpellier ouest), plus une montée en puissance des écoles du numérique, la poursuite du plan d'urgence pour l'emploi (avec 90 000 formations). Le plan Marshall pour le BTP va se poursuivre (636 M d'€ engagés au 1er novembre). Le futur contrat de plan littoral 21 devrait apporter 200 000 € d'investissement sur le littoral. Une nouvelle agence de l'énergie va être créée.

En terme d'emploi, agriculture, tourisme, aéronautique, PME, seront particulièrement soutenus. Et la Région veut faire émerger l'économie nouvelle (développement des énergies renouvelables), créer deux cités des start-up. Les transports ferroviaires, les ports ont aussi largement occupé les débats. Avec une volonté toujours aussi positive pour l'Occitanie.

Interpellée par l'élu Patric Roux sur le retrait annoncé de la mairie de Béziers du Cirdoc[5], la présidente a fait état de son soutien à cette structure dans sa défense de la langue occitane, tout comme pour « la langue catalane ». La création d'un office public pour la langue catalane, prévue à l'ordre du jour, a d'ailleurs été votée dans la foulée.
 

References

  1. ^ #Région (twitter.com)
  2. ^ #Occitanie (twitter.com)
  3. ^ pic.twitter.com/2gK5rKUQuE (t.co)
  4. ^ 28 novembre 2016 (twitter.com)
  5. ^ Cirdoc (locirdoc.fr)
  6. ^ #Occitanie (twitter.com)
  7. ^ #Région (twitter.com)
  8. ^ pic.twitter.com/44mLrbY30O (t.co)
  9. ^ 28 novembre 2016 (twitter.com)

Source : http://www.midilibre.fr/2016/11/28/l-occitanie-une-region-a-energie-et-a-budgets-positifs,1432387.php

Partager

Laisser un commentaire :