TRANS-ALPES : exercice au risque routier

Via Réunir Via Réunir - il y a 4 mois

Jeudi 1er décembre, l’entreprise Trans-Alpes, en partenariat avec les sapeurs-pompiers de St-Jean-de-Maurienne, a organisé une simulation d’accident qui comprenait la prise en charge, l’évacuation et la désincarcération des « blessés ».

Le scénario a été imaginé par l’Adjudant BOILEVIN et le Sergent chef DENISAN avec le concours de l’unité de sauvetage déblaiement de la vallée, le poste médical de tri, M.DUVERNEY GUICHARD professeur d’EPS de la classe de Terminale G.A du lycée Paul Héroult, M. Patrick MILAN de la société Maurienne Poids Lourds.

 

La scène représentait un accident de la circulation d’un autocar enchevêtré dans un arbre (Mis en place par Patrick MILAN de Maurienne Poids Lourds), rendant difficile l’accès aux blessés (15 victimes jouées par les lycéens de la classe de terminale G.A du lycée Paul Héroult) dont certains nécessitaient une désincarcération.

 

Cet entraînement grandeur nature a mobilisé jusqu’à 40 pompiers des casernes de St Jean de Maurienne, Modane et Valloire venus en renfort au fil de la journée.

 

Ce fût l’occasion de tester le CEMAFOR, Véhicule de la cellule de manoeuvre de force pour désincarcérer les victimes prisonnières de l’autocar suite à l’accident. Découpage de la carrosserie, brise des vitres,….. Ceci permettant d’appréhender les problématiques de ce type de véhicule ayant une structure très particulière et différente d’un véhicule léger.

 

Cette simulation avait plusieurs objectifs :

- Etre confronté à un accident d’autocar occasionnant de nombreuses victimes plus ou moins graves, nécessitant une mise à disposition de gros moyens matériels et de prises de décisions rapides.

- Un entraînement technique des agents

- Un état des lieux, la prise en charge et l’évacuation des victimes conscientes et mobiles

- Tester la capacité du matériel de l’unité de sauvetage sur ce type d’intervention et évaluer le temps nécessaire pour la désincarcération des 6 victimes

 

Un grand merci aux lycéens qui ont participé à cet exercice avec des températures plutôt fraîches et à l’ensemble des acteurs qui ont contribué à la réussite de cette simulation. Qui n’en doutons pas a apporté à chacune et chacun un retour d’expérience utile et nécessaire pour l’avenir.



Partager

Laisser un commentaire :