A Alençon, les transports à la demande roulent à l'électricité

Tendance Ouest Tendance Ouest - il y a 9 mois

Alors que les grandes villes mettent en place la circulation alternée et des vignettes pour autoriser la circulation des véhicules les jours de pollution, à Alençon (Orne) depuis le dimanche 1er janvier 2017, les transports en commun à la demande roulent "électrique".

À Alençon (Orne) depuis le dimanche 1er janvier 2017, les transports en commun à la demande[1] roulent "électrique". C'est un choix assumé, à l'heure où les grandes villes mettent en place la circulation alternée et des vignettes pour autoriser la circulation des véhicules les jours de pollution.

Transports collectifs électriques
Sur réservation[2] jusqu'à la veille au soir de votre déplacement auprès du service des bus urbains, des véhicules électriques ou hybrides viennent vous chercher à l'arrêt de bus le plus proche de chez vous, et vous transportent jusqu'à un autre arrêt de bus. Cinq véhicules électriques ou hybrides, jusqu'à sept places chacun, sillonnent ainsi le territoire alençonnais.

Une aide du Ministère de l'Environnement
La communauté urbaine d'Alençon[3], qui utilise de plus en plus de voitures électriques pour ses services, et qui a mis des vélos électriques à disposition des déplacements de ses personnels, a obtenu deux millions d'euros de subvention du ministère de l'Environnement dans le cadre des "territoires à énergie positive".

Son président, Joaquim Pueyo:

Source : http://www.tendanceouest.com/actualite-210297-a-alencon-les-transports-a-la-demande-roulent-a-electricite.html

Partager

Laisser un commentaire :