Lyon : un couloir de bus dynamique testé avenue Lacassagne durant trois mois

Lyon Plus Lyon Plus - il y a 11 mois

C’est une première en France. Une des deux voies de circulation ne devient réservée aux bus qu’à leur passage.

Depuis le début de l’année, les automobilistes qui empruntent l’avenue Lacassagne entre l’avenue Félix-Faure et la rue du Dauphiné (Lyon 3e ) ont vu apparaître un couloir de bus… éphémère. Pour les techniciens des transports “un couloir de bus dynamique”.

Concilier fluidité des bus et voitures

Concrètement, sur une longueur d’environ 350 mètres, sur cinq sections distinctes, l’une des deux voies de l’avenue, qui habituellement accueille l’ensemble du trafic de véhicules, devient ponctuellement réservée aux bus. Grâce à des équipements technologiques, ceux-ci sont repérés en amont de la zone et déclenchent à leur approche le dispositif. Des panneaux lumineux indiquent aux automobilistes qu’ils doivent emprunter la voie de gauche, celle de droite, bordée de leds rouges au sol étant, pour quelques instants, exclusivement une voie de bus.

Pour l’instant, une dizaine de bus de la ligne C13 est associée à cette expérimentation prévue jusqu’à la fin du mois de mars prochain. C’est une première en France, ce dispositif n’existant à ce jour qu’à Melbourne et Lisbonne.

Le coût du test est d’environ 180 000 € assumé par la Métropole de Lyon, le Sytral, la Caisse des Dépôts et Eiffage Energie qui est l’installateur et le fournisseur du système de gestion. Keolis et Egis figurent aussi parmi les partenaires. Cette expérimentation a été retenue dans l’appel à projets lancé dans le cadre du Plan d’investissements d’avenir.

Pour Pierre Abadie et Martial Passi, vice-présidents de la Métropole, « ce couloir du bus dynamique est une alternative aux couloirs de bus traditionnels permettant de concilier l’amélioration de la fluidité des bus et la circulation automobile dans des zones contraintes ».

François Samard
Partager

Laisser un commentaire :