Daimler signe un partenariat avec Uber pour lui fournir des voitures autonomes

L'Usine Nouvelle L'Usine Nouvelle - il y a 7 mois

Illustration : Daimler noue un partenariat avec Uber dans le domaine de la voiture autonome. © Michaela Rehle / Reuters

Daimler fournira des véhicules autonomes aux chauffeurs du réseau Uber "dans les années à venir".

Uber et Daimler unissent leurs forces dans le véhicule autonome. Le constructeur allemand et l’application américaine ont annoncé mardi 31 janvier avoir signé un partenariat consacrant "leur intention de coopérer pour fournir et opérer des véhicules autonomes". Dans un communiqué, Daimler indique vouloir "introduire ses véhicules autonomes sur le réseau mondial d’Uber dans les années à venir", sans arrêter de date précise.

Ce n’est pas la première fois qu’Uber fait alliance avec un constructeur automobile pour développer son futur réseau de véhicules sans chauffeur. L’année dernière, l’entreprise californienne a lancé un projet de voiture sans chauffeur en commun avec Volvo. Les véhicules issus de cette collaboration ont fait l’objet de tests dans les rues de Pittsburg et San Francisco, avant d’être interdits dans la seconde ville par la justice californienne.

Un partenariat "crucial" pour Uber

Avec ce nouveau partenariat, Daimler sera toutefois le premier constructeur à fournir des véhicules autonomes entièrement conçus en interne aux chauffeurs d’Uber. Selon le New York Times, l’accord ne sera pas exclusif. Daimler sera libre de fournir ses véhicules autonomes aux concurrents d’Uber, et ce dernier pourra inviter d’autres constructeurs à rejoindre sa plate-forme.

Dans un post, Travis Kalanick, le PDG d’Uber, explique que "les constructeurs automobile comme Daimler sont des acteurs cruciaux dans notre stratégie, parce qu’Uber n’a aucune expérience dans la fabrication de véhicules". "Plutôt de que construire des voitures nous-mêmes, nous voulons nouer des partenariats avec les meilleurs constructeurs au monde. Nous pourrons ainsi combiner le réseau global d’Uber avec les véhicules connus dans le monde entier fabriqués par des entreprises comme Daimler, afin que nos conducteurs vivent une expérience optimale en parcourant leurs villes", explique le patron d’Uber.

Connectivité, voiture autonome et partage

Daimler espère de son côté profiter de l’expérience d’Uber dans la mobilité pour accélérer sur les nouvelles tendances à l’œuvre dans l’automobile. "Les fournisseurs de services de mobilité offrent un support idéal à la technologie de conduite autonome et Uber fait partie des leaders fournissant une plate-forme de mobilité", justifie Dieter Zetsche, le PDG de Daimler, dans un communiqué. "La vraie révolution dans le futur de la mobilité repose sur la capacité à lier intelligemment les quatre grandes tendances que nous avons baptisé CASE : la connectivité, la conduite autonome, le partage et la mobilité électrique. Nous serons sans aucun doute le moteur de ces changements".

En septembre 2016, le constructeur allemand s’est doté d’une nouvelle division de technologies pour développer ses activités dans le partage de voitures ou les véhicules autonomes, nommé d’après le même nom que les quatre tendances jugées révolutionnaires par l’entreprise: CASE.

JULIE THOIN-BOUSQUIÉ

Source : www.usinenouvelle.com

Partager

Laisser un commentaire :