Rouen lance le paiement de titre de transport par SMS

Mobilicités Mobilicités - il y a 10 mois

Le 6 février 2017, les usagers du réseau Astuce de la Métropole Rouen Normandie pourront acheter leur billet de transport en commun envoyant un SMS. Ils recevront leur billet par retour de SMS et leur achat sera débité sans surcoût sur la facture de leur opérateur mobile.Une innovation développée par la start-up Atsukè en partenariat avec Transdev.

Terminées les files d’attente aux guichets ou aux bornes du réseau Astuce. Finie la recherche de pièces de monnaie pour acheter un titre de transport à bord des bus. A partir du 6 février 2017, les utilisateurs des transports en commun de la Métropole Rouen Normandie pourront effectuer cette opération par SMS.
 
Pour cela, il suffit d’envoyer par ce moyen le mot-clef « V1 » au 93000 à partir de n’importe quel téléphone. Instantanément, le voyageur reçoit son titre de transport sous la forme d’un SMS pré-validé contenant plusieurs informations (date d’émission, la validité, le prix, le code de contrôle) permettant d’authentifier le titre.
 
Cette authentification s’effectue par un scan du SMS via une application spécifique qui se synchronise automatiquement avec le serveur de ventes.
 
Pas de frais supplémentaire pour le voyageur
 
Le montant est ensuite débité sur la facture de l’opérateur mobile (Bouygues Télécom, Orange et SFR) ou déduit du compte prépayé de l’usager, sans frais supplémentaires.
 
"La solution développée par Atsukè s’est imposée à nous car elle est simple, rapide et sûre. Il s’agit aujourd’hui du seul acteur français capable de déployer un tel outil qui offre des bénéfices pour les voyageurs et les opérateurs", explique Arthur Nicolet, président de Transdev Rouen.
 
Pour les voyageurs, cette solution d’achat et de paiement dématérialisée ne nécessite pas de télécharger une application, ni d’entrer ces coordonnées bancaires.
 
Pour leur part, les transports devraient gagner en rapidité et ponctualité du fait de la limitation des ventes à bord. C’est aussi pour l’opérateur un nouveau moyen de lutter contre la fraude.
 
Déploiements programmés
 
Cette innovation, imaginée par la start-up Atsukè, a été présentée en juin 2016 lors du salon européen de la mobilité. Son lancement – initialement prévu en septembre – a été décalé de quelques mois, le temps nécessaire d’obtenir la validation de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, l’entité de supervision dépendant de la Banque de France. Il fallait également que soit promulguée la loi Pour une République Numérique, adoptée en décembre 2016.
 
Fondée en 2012, AtsuKè conçoit et réalise des solutions mobiles dédiées notamment aux opérateurs de transport européens. Cette jeune pousse a développé son ticket mobile en Suisse et a pour ambition de déployer ce service dans une dizaine de villes françaises d’ici fin 2017.
 
Christine Cabiron 

Source : www.mobilicites.com
Crédits photo : D.R.
Partager

Laisser un commentaire :