Carcassonne: le réseau urbain lance une enquête en ligne avant une refonte

L'Indépendant L'Indépendant - il y a 3 mois

Illustration : En septembre le réseau urbain sera plus rapide et efficace. PHOTO/Carcassonne BOYER Claude

Vieillot, trop lent, pas assez séduisant, le réseau de transport urbain a six mois pour s’adapter.


En 15 ans, le réseau urbain carcassonnais a pris un coup de vieux, que la Régie des transports de Carcassonne Agglo s’apprête à faire oublier, jusqu’à la rentrée de septembre. En quelques mois, une équipe de 6 à 7 personnes accompagnée d’un cabinet d’experts tentera de travailler sur un cadencement plus rapide et régulier, de définir de nouveaux itinéraires selon les nouveaux besoins des usagers (le pôle santé, les zones commerciales) et sur un renouvellement progressif des véhicules, la demande des élus de l’Agglo étant de passer à l’électrique.

De tels bus existent en 22 et 120 places, mais sont plus difficilement amortissables qu’un diesel à 300 000 € H.T qui doit durer 15 à 20 ans. Mais la RTCA n’exclut pas des investissements : « Si on veut augmenter le cadencement, et les lieux d’arrêts avec panneaux d’affichages des temps d’attente, il faut plus de matériel... »

Un questionnaire en ligne

Car le but n’est pas uniquement d’améliorer le confort, mais d’inviter les salariés, en particulier en périphérie, à rejoindre la ville en bus. « C’est beaucoup moins cher qu’en voiture, mais il faut que l’offre soit séduisante : rapide, fréquente et écologique » souligne la RTCA. Pour confirmer ou infirmer les nombreuses statistiques récoltées ici et là, la RTCA démarre aujourd’hui une enquête en ligne assez précise sur les besoins en itinéraires, ou les améliorations à apporter aux lignes existantes.

Elle est disponible sur le site de la Régie et de Carcassonne Agglo. Un cabinet spécialisé sera également consulté, mais ce qui compte pour la Régie, c’est la réalité du terrain. « Avec cette enquête nous voulons aller vers les gens qui n’ont pas l’habitude d’utiliser nos lignes, alors que les mentalités changent, qu’il y a des demandes » croit savoir Michel Proust, président de RTCA. 

2,5 millions de voyageurs par an

La RTCA s’est donnée pour objectif de recalibrer le réseau urbain, qui transporte sur 13 lignes, et dans 25 bus près de 2,5 millions de voyageurs par an, de 7 h à 21 h, une fréquentation en augmentation de 10 %, sans compter la navette de l’aéroport, mais en incluant les TOUC (45 000 usagers).

Source : http://www.lindependant.fr/2017/02/07/carcassonne-le-reseau-urbain-lance-une-enquete-en-ligne-avant-une-refonte,2290239.php

Partager

Laisser un commentaire :