Ségolène Royal prend position pour le GNV dans la Vallée de l'Arve

Gaz-Mobilité Gaz-Mobilité - il y a 19 jours

Officialisant un plan d’actions intitulé « Vallée de l’Arve : territoire respirable à énergie positive », la Ministre de l’Ecologie a annoncé la mise en place d’une aide pour le déploiement de camions fonctionnant au gaz naturel.

Alors que les acteurs de la filière inauguraient il y a quelques mois une première station à Saint-Pierre en Faucigny, les projets en faveur du gaz naturel se poursuivent dans la Vallée de l’Arve. Dévoilant une série de mesures destinées à lutter contre la pollution de l’air sur le territoire, la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, s’est clairement positionnée en faveur du gaz naturel pour les véhicules lourds. 

Objectif : 200 poids-lourds au gaz naturel

Dans le domaine du transport de marchandises, Ségolène Royal a annoncé qu’une aide au renouvellement des poids lourds et utilitaires polluants par des modèles au gaz sera mise en place.
 
Dotée d’un budget de 2.5 millions d’euros, le dispositif bénéficiera du soutien du programme d’investissements d’avenir et doit permettre de financer la conversion de quelque 200 poids-lourds. Un projet qui s’inscrit dans le prolongement de GNVolontaire, initiative pionnière qui a permis de mettre en circulation les premiers camions au gaz dans la vallée et de faire émerger la station GNV[2] de Saint-Pierre en Faucigny.
 
Si on ne connait pas encore les détails de ce futur dispositif, des réunions de travail devraient être prochainement organisées entre l’ADEME et la préfecture pour étudier sa mise en œuvre.
 
En parallèle, le communiqué de la ministre a également indiqué « qu’une expertise fournie par l’Etat pour permettre à la vallée de répondre à l’appel à projets « solutions intégrées de mobilité gaz naturel véhicule » qui permet de cofinancer le déploiement de stations de ravitaillement et de flottes de véhicules au Gaz naturel véhicules (GNV) ». Objectif : accompagner le développement de la flotte de camions au gaz par de nouvelles stations de ravitaillement.

Des bus à faibles émissions entre les principales gares intermodales

Dans le domaine du transport de passagers, Ségolène Royal a également saisi le Président directeur général de SNCF-mobilités pour lui demander de faire circuler des bus et cars à faibles émissions entre les principales gares intermodales.
 
Pour la SNCF, il s’agit d’anticiper dès maintenant la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui, à compter du 1er janvier 2020, imposera une proportion minimale de 50% d’achat (100% à partir du 1er janvier 2025) de bus et autocars à faibles émissions. Une mesure dont devraient également bénéficier les bus au gaz naturel…

Michael Torregrossa

Source : http://www.gaz-mobilite.fr/actus/segolene-royal-gnv-vallee-arve-plan-protection-atmosphere-ppa-1521.html

Partager

Laisser un commentaire :