Orléans Métropole : Des bus électriques testés à partir de mardi

La République du Centre La République du Centre - il y a 7 mois

Illustration : Les deux bus mis en service sont de marques chinoises. © Pascal PROUST

Dès mardi 9 mai, les usagers des lignes de bus 1, 2 et 4 rouleront peut-être en bus électriques. Deux véhicules propres seront testés pendant 5 ans sur le réseau Tao.

Silence. Un bus électrique passe. Deux, même. Dès mardi 9 mai, les usagers des lignes 1, 2 et 4 pourront monter à bord de ces deux nouveaux véhicules propres. La ville, Orléans Métropole et Keolis anticipent, en fait. En 2020, la loi de transition énergétique pour la croissance verte prévoit que 50% des bus renouvelés soit des "bus à faibles émissions".

Par "véhicules à faibles émissions", on entend la motorisation électrique, la pile à combustible, le gaz (avec un partie de gaz renouvelable) et la motorisation hybride avec biodiesel.

Parmi les alternatives existantes, Orléans a opté pour l'électrique. "C'est l'avenir", assure le maire LR, Olivier Carré qui a pu expérimenter la circulation intense des bus électriques en Chine, à Yangzhou. "On aura une obligation d'accélérer la transition", précise Charles-Eric Lemaignen, le président d'Orléans Métropole. 

Expérimentation pendant 5 ans

Pour le moment, il s'agit d'une expérimentation : les bus ont été loués pendant 5 ans. "Cela permettra de tester l'autonomie réelle des batteries sur la journée : il faut qu'elle tienne 200 km et par tous les temps, notamment en période de froid. Elles se rechargent la nuit, au dépôt, en 6 heures. On verra aussi la fiabilité de ces véhicules mais aussi le ressenti des clients et des conducteurs", explique Pierrick Poirier, directeur de Keolis Orléans.

De couleur sable à l'extérieur, similaire au tram, ces deux véhicules -de deux marques chinoises, BYD et Yutong- se veulent plus confortables pour les voyageurs : plus silencieux, moins de vibrations, davantage de régularité. Mais prudence car les piétons devront s'habituer à ne pas les entendre arriver! Un pool de conducteurs a été formé à cette conduite particulière et aussi à avertir les passants.

EN CHIFFRES : 
440.000 euros : le coût d'un bus électrique, à l'achat
8 ans : la durée de garantie des batteries
190 : la flotte de bus, dont six dédiés aux personnes à mobilité réduite
250 km : la distance quotidienne effectuée par les bus de la ligne 1, la plus longue et la plus fréquentée (10.000 voyageurs par jour)

Source : http://www.larep.fr/orleans/environnement/transport/2017/05/04/les-usagers-pourront-tester-les-bus-electriques-des-mardi_12389956.html

Partager

Laisser un commentaire :