Marseille : Colorbus redonne des couleurs à l'offre touristique

La Provence La Provence - il y a 1 mois

Julien Guedj (directeur de Colorbus), Nicolas, Marie-Eva et Bertrand Swaton veulet développer l'offre touristique au coeur de marseille - DR

On ne dit plus Open Tour, mais Colorbus. Adieu, aussi, la fadeur des teintes des anciens bus à impériale destinés à l'exécution de circuits touristiques urbains.

Ils portent à présent des couleurs nettement plus vives et surtout, un smiley devenu l'élément fédérateur de la flotte. Des évolutions derrière lesquelles se profile la volonté d'un groupe d'investisseurs de valoriser une offre touristique, ainsi que l'image de la ville. Une démarche entreprise en toute indépendance, puisque ce changement de nom signe aussi une rupture avec l'ancienne marque détenue par Paris, et qui depuis 2003, existait dans la cité phocéenne.

Qui sont ces investisseurs ? Tout d'abord Julien Guedj, expert-comptable créateur du service de navettes Hello Shuttle qui dessert l'aéroport de Marseille-Provence et dirigeant de Colorbus. Avec lui, Nicolas et Bertrand Swaton, ainsi que leur soeur Marie-Eva. Les trois ont scellé un partenariat via le holding familial qui détient la société de courtage Eurosud Swaton Assurances. Le fonds M Capital Partners, enfin, accompagne sur une période de quatre années.

L'ambition ? "Si nous sommes venus en appui à Julien Guedj en 2016 lors de la reprise d'Open Tour Marseille, c'est parce que nous croyons au développement touristique, économique et culturel de la ville. Le fait est qu'il y a un essor des congrès ainsi que de l'activité croisière. Nous croyons en cette ville, nous participons à sa vie. Cette opération était aussi pour nous l'opportunité de faire autre chose que de l'assurance. Quant au nouveau nom et aux couleurs, ils visent à exprimer la joie, la détente", explique Bertrand Swaton. Ainsi est donc née Colorbus, dont la flotte de cinq véhicules à impériale a transporté 75 000 personnes l'an passé. Soit une progression de 40 % par rapport à 2015.

Les clés du succès ? Des tickets qui s'achètent dans un local commercial avant de monter dans le car ; le wifi à bord, des commentaires dispensés en huit langues et, surtout, des circuits au rythme d'un toute les 30 minutes, contre 45 minutes auparavant. Bref, Colorbus mise sur le service. Un choix qui très vite devrait permettre l'ouverture de nouveaux circuits dans la ville. L'objectif est d'ailleurs de transporter 85 000 personnes cette année, puis 100 000 en 2018.

Autre innovation : la volonté de Colorbus d'être un vecteur de l'événementiel avec l'organisation de soirées à bord, et d'être aussi un vecteur de communication grâce à la possibilité d'habiller les bus aux couleurs d'une marque. Colorbus, c'est sûr, se veut rayonnant.

Jean-Luc Crozel

Source : http://www.laprovence.com/article/economie/4440551/colorbus-redonne-des-couleurs-a-loffre-touristique.html

Partager

Laisser un commentaire :