EA Guingamp. Au volant, il mène les Rouge et Noir vers la victoire

Ouest France.fr Ouest France.fr - il y a 4 mois

Illustration : Claude Adam s'est forgé de beaux souvenirs à bord de son bus que ce soit avec les joueurs d'En Avant ou avec les supporters du Kop rouge. | Ouest-France

Claude Adam est chauffeur de bus au sein de Jézéquel tourisme. Discret avec les joueurs, il n'hésite pas à donner de la voix avec les supporters du Kop rouge 1993.

Tel un caméléon, il se métamorphose. Chemise, cravate... Claude Adam s'est mis sur son trente-et-un, avant de prendre le volant.

Le chauffeur de bus de la société Jézéquel tourisme transporte des VIP ce soir : l'équipe première d'En Avant. « Cela m'arrive quelques fois dans l'année. Ça dépend des plannings, explique-t-il. Quand c'est le cas, je suis très discret. Les joueurs sont dans leur bulle avant leur match. Je reste très simple et humble. »

« Je relance les chants »

Dans l'autocar, des notes de musique s'échappent du poste de radio. « Le coach, Antoine Kombouaré, aime bien qu'il y ait une musique de fond. Souvent, on écoute Chérie FM. »

Casque sur les oreilles, certains joueurs écoutent leur playlist, d'autres surfent sur le Net. Dans le calme. 

Changement de passagers, nouvelle ambiance. On rit et on chante à tue-tête dans le bus. Cette fois-ci, Claude transporte des supporters du Kop rouge 1993. Maillot Rouge et Noir sur le dos, le chauffeur met l'ambiance. « Quand je sens que ça se calme, je prends le micro et je relance les chants. Allez Guingamp ! Ici, c'est Guingamp ! »

Claude a rejoint l'entreprise Jézéquel tourisme il y a un peu moins de dix ans. « La plupart du temps, je transporte des scolaires. Mais parfois, je prends le bus d'En Avant. C'est une fierté », lance-t-il.

De belles aventures

Adepte des Rouge et Noir, le Louargatais de 53 ans a été abonné au stade du Roudourou et a oeuvré au sein du club comme bénévole, de 1998 à 2009. « Je m'occupais de la tribune présidentielle, des tickets et de la surveillance, précise-t-il. Je voulais voir comment fonctionne un club. »

Aujourd'hui, Claude assiste, de temps à autre, aux entraînements des Guingampais. Sans toutefois s'imposer. « Je ne veux pas les embêter. »

Son joueur préféré ? « Je n'en ai pas. Je les aime tous. » Il garde de bons souvenirs de sa rencontre avec Maxence Flachez qui a porté le maillot du club lors de la saison 2004-2005. « Ses enfants fréquentaient la même école que les miens. On se voyait de temps en temps. Il a offert ses maillots à mes enfants. C'était un homme super et simple. »

Dans la famille Adam, tout le monde aime En Avant. Claude mais aussi son épouse, Françoise, et ses trois enfants : Mathieu, 20 ans, Aurélie, 16 ans, et Simon, 14 ans. « Parfois, on va au Roudourou tous ensemble.  »Au cours de sa carrière, Claude a vécu de belles aventures.

Une anecdote le fait sourire. « En 2014, je n'avais pas de billet pour la finale de Coupe de France, se rappelle-t-il. J'en ai acheté une auprès d'une supportrice de Caen. Sauf que je me suis retrouvé au milieu des Rennais, au Stade de France... »

« Les images dans la tête »

Et d'ajouter : « Je portais mon maillot de Guingamp. J'essayais de me cacher un peu. Mais dès le premier but guingampais, je me suis levé. Tout le monde a compris. À la fin, je les ai un peu charriés. » Mais pour lui, la finale de 2009 restera l'un de ses plus beaux souvenirs avec les Rouge et Noir.

« J'y suis allé en tant que supporter. J'ai encore les images dans la tête, se rappelle-t-il. La Bretagne à Paris, c'était énorme. On se sautait dans les bras alors qu'on se connaissait à peine. C'était formidable ! » Au volant de son bus, Claude se tient prêt à conduire En Avant vers de nouveaux succès.

Marine PELLETIER

Source : http://www.ouest-france.fr/sport/football/ea-guingamp/ea-guingamp-au-volant-il-mene-les-rouge-et-noir-vers-la-victoire-4997180

Partager

Laisser un commentaire :