Ouibus, iDVroom : la Fnaut juge la SNCF « incohérente »

Bus & Car Bus & Car - il y a 3 mois

Illustration : La Fnaut reproche à Ouibus, filiale SLO de la SNCF, de faire parfois concurrence aux dessertes ferroviaires © DR

Ouibus, premier concurrent du train. La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) dénonce la politique de diversification de la SNCF dans le transport routier de voyageurs, qu’elle juge « incohérente ».

Pour l’association, qui soutient les transports publics, la SNCF est même devenue le premier concurrent du train ! La Fnaut cite les analyses de l’Agence de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer), selon lesquelles le réseau des autocars Ouibus est, de tous les SLO, celui qui concurrence le plus le train, principalement les Intercités. De plus, Ouibus perd de l’argent afin de soutenir la guerre des prix qui fait rage sur le secteur. « La SNCF supprime des lignes en invoquant le déficit des Intercités. Nous sommes d’accord pour organiser la complémentarité des différents modes de transports, proposer du rabattement et maîtriser les coûts de production du ferroviaire, mais pas pour l’affaiblir », souligne Bruno Gazeau, président de la Fnaut. L’association d’usagers prend l’exemple de l’Allemagne, où la Deutsche Bahn, après avoir mis en place un réseau de cars, a finalement renoncé à cette initiative et recentré ses activités sur le train.

Covoiturage contre TER. Outre les liaisons par car, la SNCF s’est lancée dans le covoiturage. Là encore, la Fnaut a repéré des situations de concurrence frontale avec le réseau ferré, particulièrement sur des lignes TER subventionnées par les régions. L’offre iDVroom ne devait initialement concerner que des trajets de rabattement. Or, la SNCF développe aujourd’hui cette offre en concurrence avec le TER, entre Bourgoin et Lyon, et sur des trajets plus longs tels que Dunkerque-Lille (80 km), axe très bien desservi par les TER et TER-GV.

Sandrine Garnier

 

Source : http://www.busetcar.com/ouibus-idvroom-fnaut-juge-sncf-incoherente/

Partager

Laisser un commentaire :