Le transport scolaire en Lot-et-Garonne restera gratuit à la prochaine rentrée

SudOuest.fr SudOuest.fr - il y a 5 mois

Illustration : Environ 10 000 élèves sont transportés chaque jour. PHOTO ILLUSTRATION SO

La prochaine rentrée scolaire dans le département ne connaîtra pas de changement. Pour le futur, rien n’est encore décidé.

Au moins pour la prochaine année scolaire encore, la gratuité du transport scolaire pour les usagers lot-et-garonnais ne sera pas remise en cause. Quand bien même cette compétence passera du Conseil départemental à la région Nouvelle-Aquitaine à partir du 1er septembre prochain. Conscient de la sensibilité du sujet et de l’attachement de la population à cette modalité de service dont seuls le Lot-et-Garonne et les Landes profitent, Nicolas Lacombe (1) rappelle le cadre sur lequel reposent les négociations entre les deux collectivités : « une nécessité d’harmonisation. »

10 000 élèves transportés chaque jour

« Pour la rentrée de septembre 2017 au moins, il n’y aura pas de changements visibles pour les utilisateurs. Nous transférons à la Région la compétence, le personnel et aussi le financement. Le Lot-et-Garonne dépense 14,5 millions d’euros. 910 000 euros sont consacrés au transport des élèves et étudiants en situation de handicap. Celui-là ne sera pas transféré. Concernant l’évolution du dossier, nous ne pouvons pas nous engager sur l’avenir puisque les départements n’auront pas droit au chapitre », rappelle l’élu néracais, chargé de cette question.

Une décision en 2018

La gratuité du transport scolaire est en vigueur depuis 2009. C’était l’un des engagements de la campagne de Pierre Camani en 2008. « Quels seront les critères, les modalités et le calendrier de l’harmonisation de ce service au plan régional ? Il est trop tôt pour le dire », convient Christophe Cathus, qui suit le dossier pour la Nouvelle-Aquitaine sous l’autorité de Renaud Lagrave, le vice-président chargé du transport. « Pour schématiser, il y a actuellement autant de modèles de financement du transport scolaire que de départements. Certains, par exemple, prennent en compte le quotient familial. Rien n’est décidé. On travaille. On écoute. On discute. Je pense qu’une décision interviendra début 2018. L’objectif de la Région est de montrer qu’elle est capable de continuer à proposer et à gérer un service de qualité. »

Environ 10 000 élèves sont transportés chaque jour via le réseau départemental scolaire, les lignes régulières et les lignes SNCF. 2 015 enfants d’entre eux sont inscrits en maternelle et en primaire.

(1) Maire de Nérac, vice-président du Conseil départemental et membre de la commission Aménagement du territoire, infrastructures et mobilité.


Source : http://www.sudouest.fr/2017/05/29/transport-scolaire-encore-un-tour-gratuit-3485908-3788.php

Partager

Laisser un commentaire :