Carpentras | Une rencontre pour mieux appréhender le handicap

La Provence La Provence - il y a 3 mois

La société Voyages Arnaud a organisé hier un échange entre conducteurs de cars et personnes à mobilité réduite. Objectif : anticiper davantage les situations du quotidien

Comment faire monter dans un bus une personne atteinte de déficience visuelle ? Ou bien encore comment installer une palette élévatrice pour permettre à une personne à mobilité réduite de voyager en toute quiétude? Autant de questions que la société de transports Voyages Arnaud a tenu à éclaircir hier auprès de ses employés.

À travers une séance de questions-réponses avec des personnes handicapées venues spécialement pour l'occasion, les chauffeurs de bus de l'entreprise ont pu mieux appréhender le handicap dans les transports. "L'objectif de cette rencontre est de dédramatiser ces situations du quotidien pour avoir le bon geste, la meilleure prise en charge du passager. Il faut aller vers la personne et proposer, ne pas se sentir gêné d'agir" explique Jérôme Mouret, Président du groupe de transports vauclusien qui fait voyager 4 200 personnes par jour sur ses lignes. " Cette action s'inscrit aussi dans les sessions de formation de notre personnel. La formation et cet échange permettent de faire rentrer ces pratiques dans les moeurs" rajoute Jean-Baptiste Fontan, le Directeur de Voyages Arnaud.

Des conseils anodins

Pour un aspect plus concret, Joël Botreau, élu à la mairie de Carpentras en charge de l'accessibilité et Stéphanie Dumont, enseignante et déficiente visuelle, étaient présents pour expliquer leur situation au quotidien. " Sachez qu'il faut par exemple attacher la sangle sur les fauteuils plutôt derrière que sur les roues qui sont vraiment plus fragiles. C'est aussi plus facile pour moi de monter en suspension en arrière que directement en avant " explique l'élu carpentrasssien. "Moi, je préfère monter par l'accès central du bus avec mon chien accompagnateur" rajoute Stéphanie. " C'est plus pratique car il y a plus de place pour nous deux et on n'évite de circuler dans tout le bus, surtout quand il y a beaucoup de monde !"

Autant d'infos anodines mais qui peuvent apparaître comme une incompréhension par certains chauffeurs. " C'est important de connaître toutes les procédures selon chaque handicap. Il faut être attentif. ça nous permet de s'adapter car les personnes handicapées sont des passagers comme les autres" avoue Patrick, chauffeur.

Disponibilité, écoute et professionnalisme sont autant de qualité à avoir pour effacer, le temps d'un voyage, le handicap et les dures réalités de la vie. Les chauffeurs de Voyages Arnaud l'ont bien compris et ont bien l'intention de continuer sur cette voie, dès aujourd'hui lors de leurs tournées.

Source : http://www.laprovence.com/article/edition-vaucluse/4474968/vaucluse-une-rencontre-pour-mieux-apprehender-le-handicap.html

Partager

Laisser un commentaire :