Le STIF devient Ile-de-France mobilités

Mobilités Magazine Mobilités Magazine - il y a 2 mois

La révolution transports en Ile-de-France voulue par sa présidente Valérie Pécresse continue. Le STIF (Syndicat des Transports en Ile-de-France) change de nom. Il s’appelle dorénavant “Ile-de-France mobilités”.

Valérie Pécresse doit l’annoncer officiellement ce jeudi 28 juin 2017, lors du Conseil d’administration du STIF. La nouvelle identité commerciale sera progressivement déployée sur les différents supports de communication de l’autorité organisatrice francilienne : documents administratifs, sites Internet, véhicules, communications, carte Navigo et, bien sûr, sur tous les nouveaux matériels commandés.

Autorité organisatrice des mobilités durables
Cette nouvelle marque voyageurs n’est est en fait la partie visible de la transformation actuelle du STIF en “autorité organisatrice des mobilités durables”. “Le STIF dispose de compétences élargies qui dépassent les seuls transports en commun. Pour des questions d’attractivité, de dynamisme économique, de qualité et de confort de vie, il doit repenser la manière dont on se déplace en Île-de-France”, indique-t-on au siège parisien de l’institution.

Nouvelle gouvernance et nouvelle organisation
Pour mieux accompagner la mutation, une nouvelle gouvernance et une nouvelle organisation seront également adoptées ce matin par le Conseil d’administration. “Cette nouvelle organisation doit permettre d’anticiper au mieux les transformations du réseau francilien telles que la mise en service du réseau du Grand Paris Express. Les expertises relatives au numérique, à la billettique et aux nouvelles mobilités seront ainsi regroupées afin de s’adapter à l’évolution des mobilités et des besoins de Franciliens”, indique-t-on au siège parisien de l’institution.

3 directeurs généraux adjoints
Premier acte concret du changement : la direction générale va s’étoffer.
Trois directeurs généraux adjoints (DGA), sous l’autorité du directeur général Laurent Probst, seront notamment nommés. Ils dirigeront 3 entités:
  • développement (études et investissements liés aux infrastructures)
  • exploitation (réseau ferré, réseau de surface et intermodalité)
  • finances et ressource (gestion des contrats, tarification).
L’organigramme se mettra en place au cours des six prochains mois.

Marie-Noëlle Frison

Source : www.mobilitesmagazine.com
Partager

Laisser un commentaire :