Le plaidoyer du PDG d'Alstom pour un transport propre

Le Figaro Le Figaro - il y a 5 mois

Invité du «Grand témoin-Le Figaro», Henri Poupart-Lafarge détaille les enjeux liés à la mobilité dans la transition écologique. Il estime que le train a été, paradoxalement, «le parent pauvre de la COP21». Car il est, avec la voiture électrique, un atout dans la lutte contre les émissions de CO2.

LE FIGARO. - Le gouvernement a annoncé la tenue d'assises de la mobilité. À quoi cela servira-t-il selon vous? Est-ce une bonne nouvelle pour le train en France?

Henri POUPART-LAFARGE. - Ces assises peuvent être l'occasion de mettre en cohérence les trois enjeux qui sont ceux du transport aujourd'hui. Le premier, c'est l'offre. Il y a encore tant de progrès à faire pour résoudre les problèmes d'engorgement, de qualité, d'accessibilité, y compris par exemple pour les personnes handicapées… Le deuxième sujet, c'est celui de l'efficacité que l'on peut améliorer en jouant sur deux leviers: faire baisser les coûts, et augmenter l'utilisation des infrastructures. Enfin, le troisième enjeu est environnemental. On oublie trop souvent en France que 30 % des émissions de CO2 sont le fait des transports. La lutte contre le réchauffement climatique doit être intégrée à la réflexion sur les transports, et cela profitera au ferroviaire.

Pour l'heure, le gouvernement a, en même temps qu'il fêtait l'ouverture des nouvelles lignes à grande vitesse Paris-Rennes et Paris-Bordeaux, annoncé la fin des grands projets ferroviaires. C'est la fin de la grande époque pour le train…

Le gouvernement a simplement, avec ses déclarations, refermé pour un temps le débat sur les prolongations éventuelles de lignes à grande vitesse. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a plus de projets. Le seul Grand Paris représente à lui seul plus de deux fois les derniers investissements de LGV! En Île-de-France, le projet de la région est de commander 700 trains. Il est normal de hiérarchiser les priorités, ce n'est pas un arrêt.

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans Le Figaro à paraître samedi 8 juillet, et dès à présent sur le Web, les mobiles et les tablettes pour les abonnés Figaro Premium

Henri Poupart-Lafarge : «L'heure du transport propre a sonné»

Bertille Bayart

Source : http://www.lefigaro.fr/societes/2017/07/07/20005-20170707ARTFIG00269-le-plaidoyer-du-pdg-d-alstom-pour-un-transport-propre.php

Partager

Laisser un commentaire :