Besançon : le retour de Keolis en 2018 ?

Mobilités Magazine Mobilités Magazine - il y a 4 mois

Selon plusieurs témoignages recueillis par notre confrère L’Est Républicain le 25 août dernier, l’appel d’offres portant sur la gestion du réseau Ginko du Grand Besançon, aurait été remporté par Keolis, au détriment de Transdev.

Le nouveau contrat débutera pour une durée de sept ans à compter du 1er janvier 2018, et verrait donc le retour de la filiale de la SNCF en tant que délégataire, détrônée en 2011 par son principal concurrent.
 
Le réseau Ginko est équipé d'une flotte de 280 autobus, dont un quart roule au gaz naturel de ville, desservant 58 lignes différentes et plus de 900 stations. Il compte aussi deux lignes de tramway.

Pierre Cossard

Source : www.mobilitesmagazine.com
Partager

Laisser un commentaire :