L'autocariste lorrain Schidler, sur les routes depuis 87 ans

Bus & Car Bus & Car - il y a 1 mois

Les autocars Schidler ont commencé par sillonner l'est de la Moselle, puis la France et l'Europe. À 87 ans, cette PME familiale affiche un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros et une flotte de 70 cars, dont l'activité est assurée à 50-50 par les lignes régulières et la programmation touristique. À la maison mère de Bouzonville se sont ajoutées trois adresses: Metz, Nancy et Paris. Des minibus et navettes proposant un service « à la carte » complètent la flotte. D'où une offre globale de transport allant de 8 à 92 places.

À 30 ans, Nicolas Schidler, épicier à Bouzonville dans l'Est mosellan, à deux pas de la frontière allemande, achète son premier car. « II a ressenti la nécessité pour les gens de se déplacer », raconte, 87 ans plus tard, son petit-fils, président de la société Schidler, qui compte désormais 70 autocars. « Au début, c'était pour amener les gens des villages au marché, vers le chef-lieu de canton », poursuit Thierry Schidler. Puis des lignes régulières ont ouvert vers les villes voisines.

[…]

Les deux frères Schidler à la manœuvre
 « Nous, on est né dedans, sourit Thierry Schidler. Je dis souvent que nous n'avons pas été réveillés au chant du coq mais au bruit du moteur. » Ou plus exactement au bruit du volet que son père ouvre à 4 heures du matin pour donner les clefs du garage au conducteur chargé du transport des ouvriers. « Moi aussi j'ai fait les houillères à 4 heures du matin », rappelle Thierry Schidler, qui va à son tour se former, se spécialiser en comptabilité et accompagner des séjours en Europe. Il est désormais le président de la PME familiale, tandis que son frère Marc en est le directeur général. 

Thierry Schidler préside par ailleurs la commission tourisme de la Fédération nationale des transports de voyageurs et a été à la tête du Syndicat national des entreprises de tourisme pendant dix ans. Sous leur impulsion, l'entreprise se diversifie en agence de voyages. Des circuits sont organisés dans toute l'Europe « avec des cars de plus en plus modernes ». À bord, les usagers trouvent des toilettes, des lecteurs vidéo, la climatisation... « L'objectif était de figurer parmi les plus belles entreprises de transport en tourisme. C'est-à-dire de se démarquer des autres, en investissant dans des autocars de grand confort. » 

[…]

Numérique embarqué 
L'avenir passera par une consommation toujours moins polluante, le président Schidler rappelant qu'en la matière les autocaristes sont dépendants des constructeurs. En revanche, il est un point sur lequel il entend prendre de l'avance : le numérique. Ainsi, les autocars Schidler s'équipent de toute une palette de divertissements à bord : des f i l ms à télécharger, des séries télé, de la musique, des news et même une information touristique géolocalisée, en fonction du site à proximité duquel le car passe. Le tout sur sa propre tablette, son ordinateur ou son smartphone. 

Charline Pouilain

Source : Extraits d'un article de Bus et Car Tourisme - édition du mois de septembre 2017

Partager

Laisser un commentaire :