Voyages Cavé : la croissance d'un transporteur d'écoliers

Mobilités Magazine Mobilités Magazine - il y a 22 jours

Autocariste à quelques kilomètres de Châteaubriant (Loire Atlantique), les Voyages Cavé sont passés de 2 à 2,6 millions d'euros de chiffre d'affaires en cinq ans. En 2018, ils atteindront 2,9 millions d'euros. Le fruit d'une culture de la qualité.

Circuits scolaires pour quatre ans
La progression s'est accélérée ces dernières années. De deux millions d'euros en 2012, le chiffre d'affaires va grimper à 2,9 millions en 2018. Mais rien n'était sûr, il y a quelques mois. Au début de l'année, le département renouvelle le marché de ses circuits scolaires, avant de passer la main à la Région au 1er septembre 2017. Les trois quarts de l'activité de l'entreprise sont en jeu. En définitif, les Voyages Cavé conservent 40 circuits et en récupèrent sept, qu'ils avaient perdu en 2010.

Il y a trois ans, le dernier appel d'offres s'était soldé encore plus favorablement. Quatorze lignes supplémentaires. Dans la foulée, tous les postes de la direction de l'entreprise ont été redéfinis, avec recrutement d'une commerciale, également responsable qualité. Karine Cavé-Leroux explique cette belle passe pour les Voyages Cavé par l'accent mis sur la qualité. Si, selon Thierry Leroux, qui se charge de la flotte et de l'atelier intégré, le meilleur moyen de réussir est que le service transport du département n'entende jamais parler des Voyages Cavé, gage que tout se déroule sans problème, l'entreprise n'est pas restée discrète sur tous les fronts. « Vous ne savez pas vous vendre », lui avait reproché le département lors de l'appel d'offres de 2007. Cette PME a su écouter et mettre tout en œuvre pour répondre à ce que souhaitait la collectivité. 

La remarque a dopé Karine Cavé- Leroux. Elle reprenait alors l'entreprise. Elle a voulu enclencher une dynamique de progrès. Un processus entamé à travers une adhésion au groupement Réunir en 2011, et l'obtention de la certification qualité intitulée « 17 engagements tournés vers le client » en 2012, vérifiée tous les ans depuis. En appartenant au groupement, la société a gagné l'appui d'experts dans bien des domaines. «Notre mémoire technique pour répondre à l'appel d'offres de 2017 n'a plus rien à voir avec celui d'il y a dix ans ! »

Hubert Heulot

Extraits d'un article de Mobilités Magazine d’octobre 2017
Partager

Laisser un commentaire :