Transport. A Caen, Keolis recrute plus de 50 conducteurs de bus

Ouest France.fr Ouest France.fr - il y a 2 mois

Keolis Caen et Keolis Pays Normands vont recruter une cinquantaine de conducteurs d’ici la fin de l’année. | Ouest-France

Pour accompagner les évolutions du réseau Twisto, Keolis va recruter une cinquantaine de conducteurs d’ici la fin de l’année 2017. Ils seront formés pour être opérationnels en janvier 2018.

Des effectifs renforcés
Dès le 1er janvier, date d’arrêt du tramway actuel de Caen, un réseau de transport de substitution sera mis en place. Pour offrir une alternative aux voyageurs, plus de 50 autobus supplémentaires, dont 42 pour les lignes de substitution, seront mis en circulation.

Pour faire face à ces besoins, une cinquantaine de conducteurs de bus vont être recrutés par Keolis Caen et Keolis Pays Normands : la moitié en CDI, l’autre moitié en CDD, pour une période de 18 mois, le temps des travaux d’aménagement de l’itinéraire du futur tramway.

À côté de ces recrutements, Keolis pioche aussi dans son vivier interne. Vont être intégrés vingt-deux conducteurs employés jusqu’ici par Keolis Calvados, onze de la société LuckyStar qui gérait Mobisto (service dédié aux personnes à mobilité réduite) et certains de ses salariés en CDD. Au total, ce sont près de cent personnes qui sont donc concernées.

Un plan de formation
D’ici janvier, les nouveaux conducteurs recrutés vont suivre une formation collective en partenariat avec la Région pour faciliter leur insertion professionnelle dispensée par l’Afratl et Promotrans. « Beaucoup ont exercé d’autres métiers variés auparavant », avance Bruno Guégan, directeur de Keolis Caen.

Le recrutement s’est tourné vers les quartiers où le taux de chômage est plus élevé. « Nous avons pris l’engagement de favoriser l’accès à l’emploi pour les gens issus des quartiers prioritaires du contrat de ville », insiste Rodolphe Thomas, vice-président de Caen-la-Mer en charge des transports et vice-président de la Région.

Keolis Pays Normands, nouvel acteur
Keolis Caen va confier à Keolis Pays Normands l’exploitation des lignes 61 et 62 (Caen-Ouistreham et Caen-Lion-sur-Mer). La filiale va donc ouvrir un centre d’exploitation à Giberville où seront basés cinq encadrants et une soixantaine de conducteurs, dont 45 dès le 1er janvier.

En septembre 2018, Keolis Pays Normands exploitera les lignes du réseau complémentaire, les services Flexo et le service Noctibus.

Dix-sept postes à pourvoir
Tous les postes ne sont pas encore pourvus. Keolis recherche encore 17 conducteurs. Les candidatures spontanées sont donc les bienvenues. « Le permis n’est pas la seule compétence attendue pour ce poste, insiste Bruno Guégan. On a une vocation de service public, dès le recrutement. On attend donc que les conducteurs aient le sens du service, la ponctualité, des qualités relationnelles etc. »

Marie-Madeleine REMOLEUR

Source : www.ouest-france.fr
Partager

Laisser un commentaire :