Salaün Holidays ne cache pas ses ambitions nationales

Tour Hebdo Tour Hebdo - il y a 10 mois

Le groupe compte actuellement 127 agences et veut s'imposer de Brest à Strasbourg et de Lille à Nice. ©Salaün Holidays

Le tour-opérateur né en Bretagne n’en finit pas de grandir. Fort de ses bons résultats et d’une croissance externe consolidée, il veut devenir une référence nationale.

Depuis 13 ans, le développement de Salaün est mené à marche soutenue. Rachat de BT Tours, cinq agences en 2004, avant d’avaler Nationaltours, une trentaine de points de vente en 2007. Plus récemment, sont venues grossir le périmètre du groupe les deux adresses vendéennes Lefort, les neuf agences du Niçois B Diffusion et les onze points de vente du réseau Boiloris.

En 2017 (fin d’exercice en septembre), le groupe a affiché un CA de 215 millions d’euros (+ 4%) pour 210 000 passagers. Ce résultat est assuré par les 127 agences en propre et les 3 200 autres points de vente qui revendent la marque. Ce bel alignement des planètes suscite des ambitions. Croissance d’abord, mais aussi positionnement de la marque.

Une campagne de publicité nationale début 2018

L’aventure Salaün a commencé en 1932 avec un autocar acheté par son grand-père. A 56 ans, Michel Salaün compte en assurer la pérennité avant de passer la main. Tour-opérateur, réseau d’agences, tous les dossiers sont examinés, jaugés à l’aune de la cohérence de la maison d’origine bretonne.

"Les opportunités d’achats ne manquent pas", reconnait Jean-Michel Caradec, 53 ans, le tout nouveau directeur commercial du groupe. Le groupe vise désormais une visibilité nationale. Il lui faut donc assurer un maillage serré du territoire et imposer Salaün de Brest à Strasbourg, de Lille à Nice.

D’ores et déjà, le groupe a décidé de lancer une campagne de publicité nationale à la télévision, début 2018. Par ailleurs, Salaün, profitant de la présence des trente candidates à l’élection de Miss France en Californie assurée par Visit California, l’organisme chargé de la promotion touristique de l’Etat, vient d’y convier plusieurs journalistes.

Salaün fait des Etats-Unis l’une de ses spécialités, l’Ouest en particulier. Une trentaine de circuits en attestent dans la brochure Hugh, Welcome to America (environ 3 000 pax l’an passé). Participent opportunément à ce périple des titres d’Aquitaine, du Nord-Pas-de-Calais, du grand Est, de la Provence... Et même de la Bretagne. Toute la France, ou presque. L’ambition nationale est affichée.

Jean-Pierre Chanial

Source : http://www.tourhebdo.com/actualites/detail/101393/salaun-holidays-ne-cache-pas-ses-ambitions-nationales.html

Partager

Laisser un commentaire :