Le groupe Trouillet précise sa stratégie

Mobilités Magazine Mobilités Magazine - il y a 7 mois

Désormais seul grand groupe généraliste (du fourgon 3,5 t à la semi-remorque) à capitaux français, le groupe Trouillet « boucle la boucle » en reprenant les actifs de Vehixel.

Les deux entités familiales se retrouvent réunies, même si les effectifs seront très sensiblement réduits pour Vehixel : l'engagement de reprise porte sur 75 salariés. D’ores-et-déjà, les intérimaires ont quitté l'usine (mais ils ne sont pas allés bien loin, puisque Lamberet, basé à Saint-Cyr-sur-Menthon, dans l’Ain, embauche). Lors du salon Solutrans, Grégory Trouillet, responsable du Bureau d'études et de l'activité TPMR, et le nouveau directeur réseau du groupe Trouillet Laurent Leroi, ont répondu à nos questions.
 
Mobilités Magazine : Le groupe va devoir faire des choix en ciblant ses priorités. Qu'en est-il du développement des véhicules électriques ?
Grégory Trouillet : Tous les projets liés aux nouvelles énergies sont prioritaires et maintenus.
 
MM : Quel avenir pour la marque commerciale Véhixel sachant que l'entité s'appelle désormais Trouillet Mobilité Sécurité ?
Laurent Leroi : La marque Vehixel continue pour le moment. Nous n'avons pas encore pris de décision à ce sujet. En ce qui concerne le catalogue, il est aquis que les gammes S'Cool, D City et M City soient reconduites. La question se pose pour le Cytios, trop proche du D City et plus coûteux. Notre priorité est bien le retour à la rentabilité.
 
MM : Où en sont les livraisons, toutes les commandes ont-elles été honorées ?
L.L. : On a du retard en production. On a eu 3 à 4 mois difficiles. Il nous faut également désormais renouer les contacts avec les fournisseurs. [NDLR : lors du placement en redressement judiciaire, la production, qui devait être maintenue en août pour les Vehixel S'Cool 44, a été interrompue pour des raisons sociales, ndlr]. Toutes les productions de véhicules blindés et transport de personnes vont se concentrer sur le site d'Attignat (Ain). L'année prochaine devrait être bonne pour le scolaire et nous serons en mesure de répondre à la demande. 
 
MM : Quelles sont les synergies que vous espérez créer entre le groupe Trouillet et Trouillet Mobilité Sécurité ?
L.L. : Tout le réseau Trouillet, soit 15 sites avec un objectif de 20 points de service et d'assistance pour 2021, pourra effectuer les livraisons et le service après-vente de l'ensemble de nos gammes. Nous allons ainsi ouvrir un site sur Dijon en janvier 2018. Un point d'assistance technique, incluant l'assistance téléphonique, sera créé à Attignat. Pour la location, tout est désormais concentré sur Trouillet Rent, qui a déjà 20 ans d'existence. On va développer cette prestation pour le transport de voyageurs (…). Par ailleurs Modul'System a signé un partenariat avec le groupe Trouillet pour faire des véhicules ateliers, un marché en pleine croissance. Si la demande l'exige, nous pouvons les fabriquer en série depuis le site d'Attignat. Si les volumes sont moindres, il agira comme agence régionale

Source : www.mobilitesmagazine.com
Partager

Laisser un commentaire :