OUIBUS démultiplie sa force de vente en Europe

Mobilicités Mobilicités - il y a 6 mois

Roland de Barbentane (deuxième) aux côtés de ses partenaires – italien, anglais et espagnol. © F.G.

OUIBUS a annoncé, le 13 décembre 2017, avoir passé un partenariat avec l’anglais National Express, l’espagnol Alsa et l’italien Marino Bus. Désormais, les clients de ces pays pourront d’autant plus facilement voyager en France avec ce réseau européen interconnecté que les offres OUIBUS seront proposées sur leurs canaux de vente.

En 2018, OUIBUS vise une performance comparable à l’année qui vient de s’écouler avec une croissance de 43% et 4,3 millions de voyageurs transportés. Le partenariat noué avec National Express (UK), Alsa (Espagne) et Marino Bus (Italie) devrait l’y aider fortement. En effet, les clients de ces compagnies européennes pourront retrouver les offres de OUIBUS sur leurs canaux de vente et voyager donc plus facilement en France (et inversement). "Ce partenariat nous apporte une force de distribution puisqu’il nous permet de nous adresser à un plus grand nombre de personnes", souligne le dg de OUIBUS, Roland de Barbentane.

Des partenaires apporteurs d'affaires

En outre, la mise en connexion des réseaux internationaux de chaque compagnie devrait d’autant plus faciliter les correspondances et le taux de remplissage de leurs autocars respectifs qu’il n’y aura pas deux offres sur une même ligne. Un partenariat inspiré du codeshare aérien. Pour le client, tout sera transparent : par exemple, sur le site de OUIBUS (comme de OUI.sncf), il sera indiqué quel est ou sont le(s) transporteur(s) pour une liaison donnée. L’intégration a été d’autant plus facile que la prestation de service comme les tarifs sont homogènes, selon le dg de OUIBUS.

Résultat, le français va désormais proposer 300 destinations en Europe dans dix pays dont deux nouveaux – l’Allemagne et le Portugal –, et un total de 12.000 trajets disponibles. "Nos clients nous demandent en permanence davantage de destinations et d’offres, justifie Roland de Barbentane. La meilleure façon d’y répondre, c’était de nouer des partenariats. Cela nous permet de développer un maximum d’offres sans rajouter de bus et de kilomètres." Mais dans ce contrat, chaque apporteur d’affaires est rémunéré même si les acteurs ne communiquent pas sur le montant ni le mode de calcul.

Un échange de bonnes pratiques

L’alliance nouée avec les quatre opérateurs n’a pas de nom. Chacun garde sa marque forte. En revanche, il y a une gouvernance bilatérale avec chacun des pays, et un comité de pilotage mensuel chargé de faire le point sur tous les points clés : sécurité, opérationnel, commercial et économique. OUIBUS, qui est à l’initiative de ce partenariat, est aussi la compagnie la plus jeune des quatre. Cette fililale de la SNCF a donc tout à gagner de l’expérience accumulée par ces entreprises leaders sur leur marché.

"Nous apprenons beaucoup de nos partenaires, a admis Roland de Barbentane. Les équipes de National Express opérationnelles sont venus auditer nos process, et réciproquement. Par exemple, les Anglais ont un grand savoir-faire sur la gestion de la relation avec Eurotunnel et la traversée de la Manche. Cela va nous permettre de gagner en fluidité et en vitesse, mais aussi gagner en capacité à décrocher des créneaux…"

Une compagnie tout schuss

Concrètement, le partenariat avec Alsa a démarré en novembre 2017, celui avec National Express sera opérationnel à partir du 1er janvier 2018 et celui avec Marino Bus à la mi-janvier. Roland de Barbentane assure qu’il n’a pas d’objectifs chiffrés : "Notre priorité était de mettre les offres en route avant les vacances. Nous allons laisser passer l’été et nous ferons le point dans six mois".

Néanmoins, le dg de OUIBUS annonce d’ores et déjà pour 2018 une accélération sur les partenariats – transports mais aussi digitaux et expérience client – et une augmentation du nombre de destinations desservies. En France, la compagnie affiche 25 destinations de ski cet hiver (contre une dizaine la saison précédente) et une centaine de villes en France qui auront une destination de ski.

Florence Guernalec

Source : http://www.mobilicites.com/011-6699-OUIBUS-demultiplie-sa-force-de-vente-en-Europe.html

Partager

Laisser un commentaire :