Mobilité : l’innovation s’invite sur tous les territoires

Le Moniteur Le Moniteur - il y a 7 mois

Elisabeth Borne, ministre des Transports, et les lauréats de la première édition des prix French mobility.© Twitter @Min_Ecologie

Le ministère des Transports organisait, le 26 janvier, une matinée sur l’innovation à la suite des Assises de la mobilité. L’occasion de dresser une cartographie des projets sur le territoire, d’en mesurer la diversité, de récompenser une douzaine d’initiatives avec la première édition des prix French mobility, et d’assurer de la volonté de mieux les faire connaître.

« La mobilité est de plus en plus un terrain d’innovation à la fois dans les technologies, et dans les business models. » En partageant ce constat, la secrétaire d’Etat Delphine Gény-Stéphann a sans doute prêché des convaincus. Ce 26 janvier, elle était présente au côté d’Elisabeth Borne, ministre des Transports, pour conclure la matinée de l’innovation et la première édition des prix French mobility.

Quelques semaines après les Assises de la mobilité, ce rendez-vous avait pour but d’assurer du dynamisme de tous les territoires en matière d’innovation et de « mettre en valeur des projets qui concourent à la politique que je souhaite porter », a indiqué Elisabeth Borne. Environ 300 projets avaient été proposés, partout en France. Les trois quarts venaient de territoires périurbains et ruraux. Les deux tiers étaient portés par des entreprises, le reste par des collectivités locales. « Les solutions sont dans les territoires et ont souvent la capacité d’essaimer ailleurs », constate la ministre des Transports, qui s’est dit optimiste quant à la possibilité « d’apporter de bonnes solutions de mobilité pour tous ».

Bâtir un plan French mobility

La ministre a souhaité placer l’innovation au cœur de sa politique. Et pour apporter des solutions rapidement à ceux qui en ont besoin, elle entend « accélérer son développement, faciliter l’expérimentation, partager et diffuser davantage les bonnes idées ». Les prix French mobility sont une première étape, mais elle veut aller plus loin et « bâtir un plan French mobility », en collaboration avec les équipes du ministère de l’Economie et du secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi notamment.

Aucune date n’a été fixée pour le moment concernant ce plan, mais deux dispositifs doivent mettre le pied à l’étrier. Tout d’abord, les 13 lauréats des prix pourront expérimenter leurs innovations sur des territoires volontaires. Un appel à manifestation d’intérêt, déjà évoqué par Elisabeth Borne lors du Congrès des maires en novembre, est lancé ce 26 janvier par l’Ademe. L’objectif : permettre aux collectivités locales (a priori de moins de 100 000 habitants) de se porter candidates pour aider à développer ces projets.

Appel à simplification

La ministre a également lancé un « appel à simplification », pour l’aider à voir comment faciliter l’innovation dans les territoires. « Le ministère doit travailler davantage avec tous les acteurs pour pouvoir adapter nos cadres réglementaires, aller plus loin, plus vite » en adaptant éventuellement certains points et en les expérimentant, a-t-elle fait valoir. Un formulaire est disponible sur le site des Assises de la mobilité, afin de recueillir les contributions.

La loi d’orientation sur les mobilités (LOM), qu’Elisabeth Borne défendra au printemps, s’appuiera sur tous ces éléments. « Vous devez vous saisir aussi de cette loi, nous aider à la bâtir en répondant à nos appels à projets » et aux différents dispositifs mis en place.

Jessica Ibelaïdene

Source : https://www.lemoniteur.fr/article/mobilite-l-innovation-s-invite-sur-tous-les-territoires-35289211

Partager

Laisser un commentaire :