BlaBlaCar lance un nouvel algorithme pour sortir des centre-villes

La tribune La tribune - il y a 4 mois

BlaBlaCar affine son offre de covoiturage en se rapprochant des domiciles en-dehors des centre-villes des grandes métropoles. (Crédits : DR)

Le nouvel algorithme lancé par le leader mondial du covoiturage doit permettre d'établir de nouveaux points de contacts plus proches des domiciles. Cette fonctionnalité doit permettre de gagner un avantage face à la prolifération des cars, des concurrents très compétitifs. Il s'agit également de consolider son leadership technologique.

Six mois après le lancement de BlaBlaLines, c'est une nouvelle innovation que lance le champion tricolore du covoiturage. Le groupe va mettre en place un nouvel algorithme capable de définir de nouveaux points de contacts entre chauffeurs et passagers, plus proches des domiciles.

« Jamais les internautes ne renseignent leur adresse précise sur internet, excepté sur Google Map pour un trajet en voiture. Sur les applications de covoiturage, ils ont tendance à renseigner leur départ en fonction des points de contacts prédéfinis. Avec notre algorithme, nous allons pouvoir établir de nouveaux points de contacts qui soient encore plus proches de leur domicile et ainsi leur éviter de pénibles changements intermodaux », a expliqué Nicolas Brusson, co-fondateur de BlaBlaCar.

« Aujourd'hui, nous avons environ 38.000 points de contacts en France, à terme, avec cette nouvelle fonctionnalité, nous espérons compter des centaines de milliers de points de contacts », a-t-il poursuivi.

Courtenay, pas de train, mais 10.000 covoitureurs

Cette innovation permet à BlaBlaCar d'affiner encore davantage son offre et ainsi gagner un véritable avantage technologique par rapport à ses concurrents. L'algorithme simule le trajet d'un covoitureurs et établis tous les points de contacts le long de ce trajet, en prenant en compte le détour nécessaire s'il faut sortir d'une autoroute et entrer dans une agglomération.

En guise, d'exemple, BlaBlaCar a étudié le cas de la petite ville de Courtenay dans le Loiret. Une localité de 4.000 âmes très mal desservie en transports en commun puisque dénuée de gare ferroviaire. « Sur un mois, nous avons constaté que près de 10.000 covoitureurs sont passés à proximité de cette localité, soit autant de possibilité de créer un trajet de covoiturage pour les habitants de cette ville », insiste Nicolas Brusson.

Ce nouvel algorithme permet d'aller chercher les clients chez eux et ainsi leur éviter de se rendre dans un point de contact qui se confond souvent avec des centre-villes où se trouvent également les gares routières des fameux « bus Macron », du nom de ces sociétés de bus qui ont profité de la perte de monopole de la SNCF sur les voyages inter-régionaux, et qui affichent des prix très compétitifs face aux offres de covoiturage de BlaBlaCar. « 85% de la population française ne vit pas dans une grande métropole », rappelle le leader mondial du covoiturage.

Reprendre l'initiative technologique

Après avoir multiplié les acquisitions internationales, au point que 75% des trajets sont effectués hors de France, BlaBlaCar consolide son offre technologique. En septembre, il avait lancé BlaBlaLines pour viser le covoiturage courte distance, un segment qu'il avait jusqu'ici négligé. Si bien que d'autres sociétés se sont installées sur ce segment comme IDVroom, filiale de la SNCF, avec Pop & Vroom une offre de covoiturage courte distance sur le principe des "lignes".

Il est aussi arrivé après l'installation des plateformes de covoiturage domicile-travail par les gestionnaires de flottes d'entreprise utilisant la technologie WayzUp (rebaptisé Klaxit) ou encore la société Karos qui revendique 50% des « court-voiturages » effectués en Ile-de-France. BlaBlaCar veut donc reprendre l'initiative, fort de sa puissance commerciale comptant 60 millions d'utilisateurs dans 22 pays.

Nabil Bourassi 

Source : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/blablacar-lance-un-nouvel-algorithme-pour-sortir-des-centre-villes-766676.html

Partager

Laisser un commentaire :