Bordeaux : 500 nouveaux vélos en libre-service et sans station

France 3 Régions - Actualités France 3 Régions - Actualités - il y a 17 jours

INDIGO Weel déploie sa flotte de vélos en free-floating à Bordeaux. Après Metz et Tours, la capitale girondine est la 3e ville de France à bénéficier de ce nouveau service de mobilité économique, écologique et complémentaire au réseau de transport local.

INDIGO Weel, créé par INDIGO,  est le seul groupe français à proposer un système de vélos en libre-service sans station. Après un premier lancement réussi à Metz et Tours (plus de 2000 téléchargements en 1 mois), ces nouveaux vélos arrivent dans les rues de Bordeaux : une première flotte de 500 vélos est déployée lundi 5 février.
Si l'opération est un succès, l'opérateur annonce 1000 vélos d'ici à fin février.

En mars et en avril, la flotte pourra être complétée de 1 000 vélos supplémentaires en concertation avec la Ville et la Métropole.

Bordeaux, une ville "amie du vélo"

Classée 6ème ville mondiale " amie du vélo " dans le Copenhagenize Index 2017, Bordeaux compte 1160 KM de pistes cyclables.
La ville a pour objectif de porter à 15% la part à vélo d'ici 2020. Dans ce cadre, cette nouvelle offre de mobilité de vélos en libre-service et sans borne s'ajoute au réseau de transport en commun local, tout en s'intégrant aux infrastructures et services cyclistes déjà existants.

Louer un vélo INDIGO : comment ça marche ?

5 étapes simples pour un parcours 100% digital :

1. Télécharger l'application INDIGO Weel sur l'App Store (Apple-IOS) ou sur le Google Play store (Android) puis s'inscrire en 3 clics sur l'application mobile
2. Créditer son compte du montant de son choix
3. Géolocaliser son vélo et le déverrouiller à l'aide de l'application mobile
4. Prendre son vélo et profiter de mon trajet.
5. Le vélo se gare dans les espaces désignés dans l'application. Le verrouillage se fait en poussant le cadenas vers le bas puis la fin de la course est signalée dans l'application mobile.

Combien ça coûte ?

Le tarif pour la location du vélo INDIGO Weel sans abonnement sera de 0,50 € pour 30 minutes d'utilisation, avec une caution spéciale pour les Bordelais de 5€ (au lieu de 29 €). Le tarif journalier de 24h sera quant à lui de 5 €.

Ils pourront également s'abonner au service sous deux formules de lancement :
- Abonnement 12 mois à 79 € (environ 6,50 € / mois)
- Abonnement 6 mois à 59 € (environ 9,80€ / mois)

Un tarif préférentiel pour les étudiants sera proposé dans les prochains jours.

Appel au civisme des utilisateurs


Une attention particulière sera portée à la régulation et au vandalisme avec un service de gaming participatif,

précise l'opérateur dans un communiqué.

Pour contrer la problématique de " stationnement sauvage " et du vandalisme, une zone de couverture a été définie avec la collectivité. Aucun stationnement n'est autorisé en dehors de ces zones, celles-ci sont représentées en vert sur l'application.

De plus, l'opérateur privé développe un système participatif, basé sur des points bonus/malus, pour sensibiliser les Bordelais au bon usage du service. Ils pourront ainsi cumuler des points à échanger contre des cadeaux ou des coupons pour se déplacer gratuitement à vélo s'ils signalent par exemple un vélo mal garé, endommagé ou s'ils se garent bien dans la zone indiquée dans l'application et inversement perdre des points en cas de mauvais stationnement, ou de dégradation du vélo. Ce système sera disponible lors du premier semestre 2018.

Notez que Lille et Reims ont stoppé l'expérience de ces vélos en libre-service et sans station, mis en place par des opérateurs étrangers, en raison du vandalisme.

America Lopez

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/bordeaux-500-nouveaux-velos-libre-service-station-1416129.html

Partager

Laisser un commentaire :