Mobilité bioGNV : un nouvel appel à projets lancé en Nouvelle Aquitaine

Gaz-Mobilité Gaz-Mobilité - il y a 10 mois

Cherchant à accélérer l’adoption du gaz naturel pour le transport de marchandises et de voyageurs, le nouvel Appel à Projets « mobilité bioGNV » de la région Nouvelle Aquitaine associe le financement des stations à celui des véhicules.

Lancé début février, ce nouvel Appel à Projets succède à un premier AMI lancé fin 2016 qui avait permis de financer l’implantation de 10 stations parmi lesquelles figurent celle de Cestas (33)[3] déployée l'an dernier avec Air Liquide et celle de Saint-Vincent-de-Tyrosse (40) prévue dans le courant de l'année et opérée par Endesa.
 
Souhaitant aller plus loin, associe le financement des stations et des véhicules s’engageant contractuellement à s’y ravitailler.

Financement des stations…

 Publiques ou multi-acteurs, les stations devront être alimentée en GNC et raccordées au réseau, être adaptées au ravitaillement des poids-lourds et comporter une « part significative de bioGNC d’origine Française dans leurs ventes ». Sur ce point, la région impose aux porteurs de projet de vendre le bioGNC au même prix que le GNC avec une durée et un volume définis contractuellement avec la région.
 
En termes d’accompagnement, les montants alloués sont les mêmes que le premier AMI et dépendront du statut de la structure : 60 % des coûts éligibles pour les TPE, 50 % pour les PME et 40 % pour les grands groupes.

… et des véhicules lourds

Véhicules utilitaires de plus de 3,5 t, porteurs, tracteurs routiers, cars, etc… la grande nouveauté de cet AAP est d’intégrer également le financement des véhicules lourds. Seules exigences : que le bénéficiaire s’engage à s’approvisionner à minima pendant 3 ans en BioGNV sur une station existante ou à venir déployée sur le territoire régional et avoir sollicité l’aide avant toute livraison ou facturation des véhicules concernés.

Jusqu’au 1er septembre 2020

Relativement étalé dans le temps, l’appel à projets bioGNV de la Nouvelle Aquitaine est ouvert jusqu’au 1er septembre 2020.
 
Dans sa note de synthèse, la région précise que les projets seront instruits « au fil de l’eau », soit au fur à mesure de la réception des dossiers. Une façon de permettre aux opérateurs et aux transporteurs de ne pas avoir à attendre plusieurs mois avant la décision de financement. 

Michael TORREGROSSA  

Source : http://www.gaz-mobilite.fr/actus/mobilite-biognv-nouvel-appel-a-projets-lance-nouvelle-aquitaine-1856.html

Partager

Laisser un commentaire :