InOut à Rennes. Le Top 10 des nouvelles tendances mobilité à découvrir

Ouest France.fr Ouest France.fr - il y a 7 mois

TransDev exposera son prototype de véhicule collectif autonome. | DR

Pendant 4 jours, du 14 au 18 mars, Rennes deviendra la capitale mondiale des nouvelles mobilités. inOut abordera les tendances à venir dans le secteur de la mobilité, et ses conséquences pour le citoyen. Tour d’horizon.

Pendant 4 jours, du 14 au 18 mars, Rennes deviendra la capitale mondiale des nouvelles mobilités. Rennes Métropole organise en effet inOut, un événement qui combine un colloque international pour les professionnels et une partie grand public, avec des animations et expérimentations. Ce rendez-vous abordera ainsi les différentes tendances à venir dans le secteur de la mobilité, et ses conséquences pour le citoyen.

Tour d’horizon des évolutions à venir dans le domaine des transports :

1. Des bus électriques et autonomes
Dans les prochaines années, les bus devront à la fois changer de carburant et de mode de fonctionnement. Témoin, les expérimentations en cours entre le groupe Bolloré et Rennes Métropole autour du bus électrique. Les premiers débouchés seront ainsi présentés sur le Village d’inOut (Esplanade Charles de Gaulle). Sur le même site, TransDev exposera son prototype de véhicule collectif autonome. D’une taille modeste il pourrait ainsi repenser le mode de transport collectif avec plus de véhicules pour des trajets plus personnalisés.

2. Des moyens de transport à faire soi-même
La personnalisation pourrait aussi toucher la création même des véhicules. A l’image des ateliers v-karts proposés par l’association Bug, il est effet déjà possible de créer son propre véhicule à partir de plans disponibles sur le web et d’imprimantes 3D. Pour ce qui est des véhicules sur route, plusieurs établissements d’enseignement supérieur proposeront une nouvelle fois un temps fort autour du véhicule Open Source (OSV camp). Il bénéficiera de la présence de Richard Stallman, le pape du logiciel libre.

3. Le vélo, nouveau roi de la ville
Moins de place pour la voiture individuelle et plus pour les deux-roues, tel pourrait être le futur des grandes villes. Témoin, le réseau express vélo (REV) que Rennes Métropole vient d’adopter. Pour illustrer la montée en puissance de ces mobilités douces, plusieurs animations seront proposées pendant inOut, sur le Mail François Mitterrand et place de la Mairie. Elles seront menées par des associations locales comme La Petite Rennes, mais aussi des entreprises comme Velco et son guidon connecté.

4. La voiture réservée au co-voitureurs en ville
C’est la cause principale des bouchons en heure de pointe : l’usage individuel de la voiture. L’objectif pour les villes est donc à très court terme d’instituer un covoiturage du quotidien. Un domaine dans lequel la ville de Rennes a déjà fait un premier pas, avec la mise en place d’une expérimentation avec le service ID Vroom. Un test qui prend place dans une politique plus globale d’expérimentations, lancée à Rennes pour les prochaines années avec inOut

5. Quand l’usage rime avec partage
Grâce aux outils numériques, le partage devient plus simple entre les utilisateurs. Raison pour laquelle l’avenir pourrait appartenir à la mutualisation des moyens de transport plutôt qu’à leur possession. Un domaine dans lequel Rennes s’illustre aussi avec un autre test : la mise à disposition d’un véhicule par City Roul à l’échelle d’une résidence.

6. La multimodalité devient la règle
Fini le mode de transport unique. L’alternance entre les différents modes s’instaure progressivement. Comme le fait de laisser sa voiture au parking relais avant de prendre le métro. Une évolution que les gestionnaires ont pris en compte, comme le Star qui a développé une nouvelle application en ce sens. Une nouveauté qui sera également présentée dans le cadre de inOut.

7. Un fourmillement de startup de la mobilité
Au-delà des applications de VTC, de nombreuses innovations émergent dans le domaine de la mobilité, à l’initiative de startup. Une place particulière leur est donc réservée dans l’évènement rennais. Huit d’entre-elles participeront ainsi à une votation en ligne en partenariat avec Ouest-France. Une partie business leur sera aussi dédiée, avec l’organisation d’un Market Pitch par la French Tech Rennes St Malo. Il s’agit d’une rencontre entre startup et de grandes entreprises, potentielles clientes.

8. Des déplacements plus ludiques
Le temps de trajet est aussi un moment pour se divertir ou s’informer. Le hackathon MétroMix a ainsi accouché de nombreuses applications dans ce domaine dont Buzic. Ce service interactif propose aux voyageurs de voter pour des morceaux de musique soumis par d’autres usagers. Une initiative qui sera présentée, comme les autres projets, lors de la partie grand public de inOut.

9. Une mobilité accessible à tous
L’un des enjeux des transports est leur accessibilité : la mobilité inclusive. Les entreprises et collectivités se doivent en effet de trouver des solutions physiquement et financièrement accessibles. Une problématique centrale qui fera partie des sujets du forum citoyen le vendredi 16 mars à partir de 14h. Un évènement ouvert au public, professionnels comme usagers.

10. Intelligence artificielle et données, futures maîtres de nos déplacements ?
Impossible de parler mobilité et numérique sans évoquer l’intelligence artificielle. Au volant des voitures, des bus, voire des poids lourds, elle pourrait permettre notamment de gagner en sécurité. Associée à une meilleure exploitation des données, elle peut faire gagner en efficacité les services de transport. Raison pour laquelle ce seront deux thématiques centrales de la partie business de l’évènement.

Anthony Chénais

Source : www.ouest-france.fr
Partager

Laisser un commentaire :