Normandie. Vers des territoires à 100 % énergies renouvelables

Ouest France.fr Ouest France.fr - il y a 9 mois

Les dix lauréats pour « Territoires 100 % énergies renouvelables » | Ouest-France

Ce mercredi 14 février 2018, Hervé Morin a annoncé à Bretteville-sur-Laize (Calvados), les noms des dix lauréats pour « Territoires 100 % énergies renouvelables ». Un pas de plus vers le développement durable.

Ce mercredi 14 février 2018, Hervé Morin a annoncé à Bretteville-sur-Laize (Calvados), les noms des dix lauréats pour « Territoires 100 % énergies renouvelables ». Un pas de plus vers le développement durable.

« Territoires 100 % énergies renouvelables » : c’est quoi ?
Il s’agit d’un programme de la Région et de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) pour accompagner dix territoires normands dans la transition énergétique. « Ces territoires seront des exemples pour les prochains territoires qui voudront s’engager », insiste Hervé Morin, président de la Normandie.

Quels sont les territoires concernés ?
Il s’agit de dix intercommunalités : Caux Seine agglo, Seine Normandie agglo, Bernay Terres de Normandie, Pays du Perche ornais, Communauté urbaine d’Alençon, Cingal Suisse normande, Vallée de l’Orne et de l’Odon, Cœur Côte de Nacre, Saint-Lô agglomération et Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel.

Quel est l’objectif ?
Pour ces territoires, l’objectif est de couvrir, d’ici 2040, l’intégralité de leur consommation d’énergie « par la production d’énergies renouvelables, pour réduire l’émission des gaz à effet de serre et créer des emplois non délocalisables ».

Pour accompagner ces dix lauréats, la Région leur accorde 20 000 € de subventions, pour l’élaboration de leur programme d’actions. « L’accompagnement tiendra compte des spécificités, de la situation et des atouts de chaque territoire », insiste Fabrice Legentil, directeur régional de l’Ademe Normandie.

Un travail sera tout particulièrement mené sur l’ingénierie, pour permettre d’accompagner au mieux les territoires. « Chaque territoire n’a pas le même niveau de compétence, d’où ce développement de l’ingénierie, pour avoir les bons conseils. »

Sur quoi vont-ils agir ?
« Les maîtres mots de ce plan d’action sont la sobriété, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables pour la production de chaleur et d’électricité », avance Hervé Morin. Des domaines qui demandent avant tout un changement de posture : « S’interroger sur nos pratiques et nos besoins », complète Fabrice Legentil.

Marie-Madeleine REMOLEUR

Source : www.ouest-france.fr
Partager

Laisser un commentaire :