La métropole dévoile ses solutions de mobilité pour l’Est de Marseille

Le Journal des entreprises Le Journal des entreprises - il y a 6 mois

L'actuel tramway d'Aubagne pourrait être prolongé jusqu'à La Penne-sur-Huveaune et, à terme, jusqu'à Marseille. — Photo : D.Gz.

Face aux difficultés financières rencontrées dans l’élaboration du projet de Val’Tram, la Métropole Aix-Marseille vient de présenter aux élus du territoire du Pays d’Aubagne et de l’Etoile des solutions alternatives pour un système de mobilité performant dans l’Est de l’aire métropolitaine. Un plan de mobilité que le monde économique appelle de ses vœux depuis de nombreuses années.

Le projet de tramway sur la voie de Valdonne ou Val’Tram, projet de transport en commun reliant six communes de la Métropole a vu son coût se relever de 97 à 150 M d’euros. Un coût quasiment rédhibitoire. « Ma démarche est de regarder les projets qui sont dans l’intérêt des 1,8 million de métropolitains. Mon rôle de vice-président est de trouver des solutions à court terme pour améliorer la mobilité métropolitaine et répondre aux besoins de tous les habitants de la Métropole dans les deux ans à venir», a souligné Jean-Pierre Serrus Vice-Président délégué aux Transports de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Ainsi, La Métropole propose une offre de transports alternative et réaliste basée sur quatre points.

Tout d’abord, le développement d’une ligne de Bus à Haut Niveau de Service entre Aubagne et Aix-en-Provence, qui sera connectée à La Ciotat et jalonnée de parkings relais. Une flotte de dix cars roulant au GNV permettra aux métropolitains de faire le trajet Aix-Aubagne en moins de 50 minutes. Autre dossier, la préfiguration, dès septembre 2018, de la ligne de ligne Bus à Haut Niveau de Service (BHNS Chronobus) reliant la Gare d'Aubagne à la zone d'activité des Paluds.

L’ancienne voie de Valdonne, où devait circuler le Val’Tram serait quant à elle aménagée en voie verte, qui, en donnant la priorité aux modes doux de déplacements comme le vélo, permettra de promouvoir une nouvelle mobilité du quotidien en reliant les pôles d’échanges et les villages. Enfin, l’actuel tramway d’Aubagne, dont le prolongement prévu vers les Paluds a été abandonné au profit du BHNS, sera, en revanche, prolongé vers la Penne sur Huveaune : cinq stations supplémentaires verraient le jour pour un tracé de 2,5km, dont l’extension est envisagée à terme jusqu’à Marseille.

Des études complémentaires sont actuellement lancées sur ces différents projets, ainsi que la mise en place d’un comité de pilotage. Des détails techniques et financiers de ces solutions seront donnés avant la fin du premier semestre 2018, afin de commencer le déploiement d’ici la fin de l’année, avec un planning précis de ce système de mobilité.

Didier Gazanhes

Source : https://www.lejournaldesentreprises.com/marseille-nice-toulon/article/la-metropole-devoile-ses-solutions-de-mobilite-pour-lest-de-marseille-118717

Partager

Laisser un commentaire :