Un nouveau syndicat mixte pour fluidifier les transports en Nouvelle-Aquitaine

Le Populaire du Centre Le Populaire du Centre - il y a 26 jours

46 membres siègeront au sein du syndicat dont quatre seront issus de Brive, quatre de Limoges, un de Tulle et un de Guéret. © stephane Lefèvre

Le grand débat autour de la réforme de la SNCF et de la mobilité n’a pas freiné les élus régionaux qui ont voté en faveur de la création d’un syndicat mixte intermodal réunissant 27 collectivités.

Même si Virginie Calmels, leader du groupe LR-CPNT, a relancé le débat sur la ligne « touristique » Pau-Canfranc, pour lequel son groupe déplore le coût astronomique et la fréquentation anecdotique, c’est avec une large majorité que les élus du Conseil régional ont adopté la création d’un syndicat mixte multimodal à l’échelle de la région.

Celui-ci va donc regrouper 27 syndicats et collectivités opératrices de transports publics à travers la région. Avec pour objectif de rendre plus simple la vie du voyageur, avant et pendant son déplacement. « Il s’agit de faciliter le passage rapide d’un mode de transport à l’autre, assure Renaud Lagrave, le vice-président en charge des transports. Mais aussi d’assurer l’information des voyageurs et de mettre en place des titres de transport combinés. »

Jean Dionis, chef de file du groupe UDI, a annoncé que le groupe UDI dont il est le chef de file s’abstiendrait, souhaitant obtenir des garanties sur l’autonomie tarifaire et fiscale.

« Travailler ensemble »

William Jacquillard, élu Génération. S, a expliqué alors redouter que « les usagers n’aient pas envie de prendre avec confiance les transports en commun en raison de la politique gouvernementale ».

Ce qui a donné l’occasion à Alain Rousset, le président du Conseil régional, de revenir sur les inquiétudes liées à l’état des lignes SNCF. « L’organisation de SNCF Réseau fait que le coût des travaux est 30 à 50 % plus cher que celui d’un opérateur privé. Ce problème de mobilité est comme celui de la biodiversité, soit on le fait ensemble de façon systémique, soit on échoue tous ensemble ». Seuls les élus FN et UDI se sont abstenus.

Olivier Chapperon

Source : https://www.lepopulaire.fr/limoges/institutions/transport/2018/03/27/un-nouveau-syndicat-mixte-pour-fluidifier-les-transports-en-nouvelle-aquitaine_12788366.html

Partager

Laisser un commentaire :