ADP lance la première expérimentation de navettes autonomes sur un aéroport français

boursier.com boursier.com - il y a 4 mois

Situées au coeur de Roissypôle, quartier d'affaires de l'aéroport, elles permettent de relier la gare RER à la Maison de l'Environnement et au siège social du groupe...

Le Groupe ADP vient de lancer une expérimentation de deux navettes autonomes 100% électriques, une première sur un aéroport français... Situées au coeur de Roissypôle, quartier d'affaires de l'aéroport, elles permettent de relier la gare RER à la Maison de l'Environnement et au siège social du groupe.

Pour mener à bien cette expérimentation jusqu'en juillet 2018, Keolis en tant qu'opérateur est associé au concepteur français de navettes autonomes NAVYA.

Un maximum de complexité
Cette première expérimentation constitue une étape clé dans la stratégie du Groupe ADP de devenir un acteur majeur de l'écosystème du véhicule autonome... Le circuit parcouru par les navettes est inédit et concentre un maximum de complexité : il s'agit d'opérer la traversée d'une route ouverte à forte circulation, ainsi que l'insertion et le croisement des deux navettes dans un environnement extrêmement dense où circulent également de nombreux piétons.

Un système d'infrastructure routière intelligente reposant sur des feux tricolores communiquant de façon dynamique avec les navettes a été mis en place, en première mondiale, afin d'optimiser la traversée de la route en toute sécurité. Le retour d'expérience des utilisateurs (salariés et passagers) est un élément déterminant de cette expérimentation.

Un territoire clé pour le développement des véhicules autonomes
Les nouveaux services de transports autonomes sont un enjeu stratégique de développement et de compétitivité des plateformes aéroportuaires pour améliorer la qualité de service, la régularité des différents modes de transport, et pour fluidifier le réseau routier des grands hubs.

Cette première étape va permettre au Groupe ADP de se projeter dans une phase de déploiement de cette technologie sur d'autres sites et cas d'usages, autour d'un territoire aux multiples composantes comme celui de la ville aéroportuaire.

Une extension du trajet sur route ouverte au sein de la zone Roissypôle pourrait par exemple être envisagée.

Rôle majeur
"Les services de transport autonome joueront un rôle majeur pour répondre à notre ambition de créer une nouvelle génération d'aéroports connectés. Avec cette première expérimentation, le Groupe ADP ouvre la voie au développement de cette technologie sur notre réseau d'aéroports aussi bien en France qu'à l'international. Dans ces environnements contraints, la technologie autonome est un levier d'optimisation des infrastructures au service d'une nouvelle offre de mobilité.

Les besoins en la matière sur nos plateformes sont très larges - entre les différents terminaux, entre les parkings et les zones de départ, ou encore côté pistes - pouvant nous conduire demain au développement de flottes de véhicules autonomes. Dans le cadre de notre programme Innovation Hub, l'avenir de la mobilité se construit au sein de la ville aéroportuaire" a déclaré Edward Arkwright, Directeur général exécutif du Groupe ADP.

L'expérimentation en quelques chiffres
Les deux navettes équipées de quais accessibles aux personnes à mobilité réduite, peuvent transporter jusqu'à 11 personnes assises et 4 debout. Sur un circuit de 700 m, chacune peut aller jusqu'à 25 km/h. Le service est ouvert et gratuit entre 7h30 et 20h. Un service de navette à la demande est également disponible via un QR code, accessible sur smartphone.

"Keolis et le Groupe ADP collaborent étroitement depuis plusieurs années afin de développer des services de mobilité adaptés aux spécificités des zones aéroportuaires en Ile-de-France. Nous sommes fiers d'accompagner le Groupe ADP dans l'expérimentation de ces navettes autonomes qui enrichit la palette de services que nous proposons également au Groupe ADP tels que la gestion de la gare routière Roissypôle, les navettes de bus sur la plateforme de Paris-Orly et le partenariat avec Le Bus Direct, dessertes en cars premium entre Paris et les aéroports de Paris-Orly et Paris CDG. Après une première expérimentation à l'Esplanade de La Défense lancée avec Ile-de-France Mobilités en juillet 2017, c'est le deuxième projet de navettes autonomes pour Keolis dans la région francilienne. Le Groupe Keolis, qui accélère sa transformation vers les nouvelles mobilités, renforce ainsi son statut de pionnier de la mobilité autonome avec plus de 90 000 passagers transportés en navettes autonomes depuis septembre 2016" a déclaré Youenn Dupuis, Directeur Général Adjoint en charge de l'Île-de-France.

"Aéroport du futur"
"NAVYA est heureux de dessiner dès aujourd'hui avec le Groupe ADP et Keolis l'aéroport du futur... L'aéroport du futur repose sur des solutions de mobilité intelligentes et adaptées qui peuvent communiquer avec les infrastructures comme nous l'avons mis en place à Roissypôle avec le Groupe ADP. Les aéroports sont des zones extrêmement denses où il est primordial de gérer et d'optimiser les différents flux. Avec cette expérimentation, dont l'objectif est bien d'assurer dès aujourd'hui un service en pensant aux déploiements de demain, NAVYA démontre une fois encore que ses flottes de navettes autonomes sont faites aussi bien pour améliorer la gestion opérationnelle de l'aéroport que l'expérience des passagers." a conclu Christophe Sapet, Président de NAVYA.

Claude Leguilloux

Crédit photo © Reuters
Source : www.boursier.com
Partager

Laisser un commentaire :