Transport routier : Le cabotage menace la croissance européenne

Transportissimo Transportissimo - il y a 8 mois

Le CNR, dans son nouveau rapport pointe clairement la concurrence déloyale des pays de l’Est qui enregistrent une croissance record au détriment des pays de l’Ouest qui peinent à se maintenir.

Et pourtant, le TRM européen finit l’année 2016 avec un taux de croissance record de +4,6 %. A l’Ouest,  la croissance s’appuie sur le TRM national, +3,8 % contre +0,5 % pour l’international. Si le Royaume Uni (+11,2 %), l’Espagne (+3,6 %), le Portugal (+9,6 %) ou le Luxembourg (+5,4 %) s’en sortent honorablement, d’autres pavillons tels que l’Allemagne (+0,3 %) ou la France (+1,5 %) ne bougent pas voire régressent par rapport à 2015. C’est le cas de l’Italie (-3,6 %) ou la Belgique (-2,7 %). Le CNR met en lumière un repli des pavillons de l’Ouest sur leur marché intérieur, lui-même menacé par la montée du cabotage ( + 36% ).

A contrario, et sans surprise, la Pologne (+11,5 %), la Roumanie (+23,5 %) ou la Lituanie (+16,9 %) enregistrent de très bons résultats qui proviennent essentiellement de l’international, +10,8 % contre +3,8 % pour le national.

«Le différentiel du coût du personnel de conduite explique en grande partie le clivage Est-Ouest. Le pavillon tchèque ( -12%) ou la Lettonie (-3,2 %) dont les coûts augmentent depuis plusieurs années se trouvent d’ailleurs dans une situation semblable à celle de ses confrères de l’Ouest. »

Fin février, L’OTRE, représenté par Aline Mesples, a rappelé aux députés européens que les enjeux autour de la négociation du « Paquet Mobilité » étaient vitaux pour les entreprises françaises du transport routier. Pour rappel, l’organisation patronale réclame :
  • La réduction de sept à cinq jours de la période de cabotage,
  • Le maintien d’un nombre d’opérations limitées de cabotage par période,
  • L’obligation d’équiper tous les véhicules en transport international du tachygraphe nouvelle génération « géolocalisé »,
  • L’instauration d’une période de carence entre deux périodes de cabotage d’une durée qui ne saurait être inférieure à quatorze jours, avec retour obligatoire au pays d’origine de l’immatriculation du véhicule.

Le Paquet Mobilité est actuellement en cours de discussion au parlement européen.

Source : https://www.transportissimo.com/transport-routier-cabotage-menace-croissance-europeennes/

Partager

Laisser un commentaire :