Le cœur de Paris en cyclo-pousse

Le Figaro Le Figaro - il y a 7 mois

Visite guidée du quartier Latin pour le 50e anniversaire de mai 68. Ici la place de la Sorbonne. Hervé Mouyal Photography

Écolo et rigolo, ce petit véhicule à assistance électrique vient de faire son entrée chez ParisCityVision, leader de la visite guidée dans la capitale. Au programme, quatre virées d'une heure au départ de la rue de Rivoli, sous les arcades, face aux Tuileries.

«Dès que nos cyclo-pousse sortent dans la rue, ils sont interpellés», s'amuse Corrine Le Cam, la directrice Business Development de ParisCityVision. Habillés de rouge et jaune, les couleurs de l'agence, les petits engins ont en effet de quoi surprendre les Parisiens, habitués depuis des décennies à voir cette pétante livrée en taille XXL sur des autocars. 

Des autocars qui, s'empresse de souligner Corrine Le Cam, n'embarquent que des individuels et non des groupes constitués comme on l'imagine souvent à tort. Et pour cause: «Nos clients viennent du monde entier mais il n'y a que 10% de Français...». De même ignore-t-on que ParisCityVision propose, en plus des tours de ville en autocar, des visites en petit comité, huit à dix personnes pas plus, à pied, à vélo, en trottinette électrique et en segway . 

Rive droite, rive gauche

Le cyclo-pousse s'inscrit dans cette nouvelle tendance. Et cette fois, pas de mini-regroupement. La balade s'effectue en toute intimité, seul ou à deux avec le chauffeur-guide. En famille ou entre amis, deux véhicules sont bien sûr mis à disposition.

Pour l'heure, le parc se limite à cinq engins et l'offre à quatre circuits et quatre départs par jour (10 heures, 11 heures, 14 heures, 15 heures), du mardi au samedi inclus, sauf le 1er Mai, le 14 Juillet en raison du défilé (l'agence se trouve au métro Tuileries, à deux pas de la Concorde et des Champs-Élysées) et le 25 décembre. 

Sur les quatre parcours, «Le Paris incontournable» fait la part belle à l'Opéra, au Louvre et à Notre-Dame. «Le Paris romantique», raconte anecdotes et amours célèbres au Louvre et au Ritz. Rive droite également, on découvre «Le Marais historique». Enfin, pour le 50e anniversaire de mai 68, le quatrième itinéraire vagabonde rive gauche, au Quartier Latin et autour du Luxembourg. 

Facturées 35 € par personne, ces virées d'une heure aller-retour au départ de la rue de Rivoli se réservent sur www.pariscityvision.com On choisit son son jour et son heure en fonction des disponibilités puis l'on précise le parcours désiré. Les commentaires sont précis mais non savants. Soixante minutes, c'est évidemment bien trop court pour la visite pointue d'un ou plusieurs quartiers. 

Souplesse et confort

D'autant que les chauffeurs des cyclo-pousse ne sont pas des guides conférenciers. «Nous les formons sur le contenu, explique Corrine Le Cam, mais ce sont d'abord des jeunes gens sportifs, capables de pédaler toute la journée, certes aidés par l'assistance électrique mais Paris n'est pas plat...». 

Quant aux itinéraires, ils empruntent de préférence les voies cyclables et les petites rues plutôt que les grands axes. «Le cyclo-pousse est une bonne alternative pour ceux qui veulent se promener à l'air libre sans faire d'effort», conclut Corrine Le Cam. En outre, sa coque protège du vent et de la pluie et, s'il fait frisquet, on vous donne une couverture. Enfin, l'utilisation de ce véhicule permet une grande souplesse. Qui souhaite poursuivre la balade à pied plutôt que revenir rue de Rivoli descendra tout simplement du cyclo-pousse que le chauffeur-guide ramènera vide au bercail. 

Annie Barbaccia

Source : http://www.lefigaro.fr/voyages/2018/05/03/30003-20180503ARTFIG00029-le-coeur-de-paris-en-cyclo-pousse.php

Partager

Laisser un commentaire :