Montreuil : une expérimentation pour sécuriser les déplacements à vélo

Le Parisien Le Parisien - il y a 5 mois

Montreuil, le 4 juin. Les tracés pour les cyclistes vont être expérimentés à partir de cet été, dans le cadre du réaménagement de la Croix-de-Chavaux. DR

Dans le cadre de la requalification de la Croix-de-Chavaux, la ville va tester des itinéraires peints pour les cyclistes.

Le bleu intense évoque la couleur du réseau cyclable de Londres ou encore celui de Copenhague, cette ville danoise réputée dans le monde entier pour la qualité de ses infrastructures réservées aux cyclistes.

A Montreuil, on part un peu de loin mais on a de l’ambition et elle s’affiche depuis lundi, à la Croix-de-Chavaux, à travers les petits serpentins que les techniciens ont commencé à peindre au sol.

A peine dessinés, les nouveaux tracés n’ont pas échappé aux regards d’experts cyclistes et ont déjà suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, allant de la satisfaction aux premières recommandations d’amélioration.

Le secteur de la Croix-de-Chavaux fait l’objet d’une requalification complète entamée l’année dernière par sa piétonnisation partielle et va connaître une nouvelle phase d’expérimentation, à partir du 7 juillet. L’objectif est d’améliorer la sécurité des piétons et faciliter le déplacement des cyclistes.

Les cheminements peints en bleu pétant serviront de repères pour les amateurs de la petite reine : « Pour tous ceux qui font du vélo, la Croix-de-Chavaux était considérée jusqu’à présent comme un point noir, accidentogène et anxiogène », résume Gaylord Le Chequer, adjoint au maire PC de Montreuil, en charge de l’aménagement durable et de l’urbanisme.

Compteurs de cyclistes et borne d’auto-réparation
« C’est un endroit conçu à la fin des années 1970, pour la circulation automobile et pour les bus qui emmenaient les ouvriers aux usines du secteur, poursuit l’élu. Notre projet est de recréer un espace pacifié et partagé entre les conducteurs, les cyclistes et les piétons. On envoie un message politique. »

Pour les vélos, 730m d’itinéraires cyclables vont être peints en bleu. Un marquage blanc au sol indiquera les grandes directions et les temps moyens pour rejoindre en bicyclette les équipements publics importants.

Un compteur de cyclistes va également être installé ainsi qu’une borne d’auto-réparation en libre-service. « Des outils seront en permanence à disposition des usagers. C’est une première en Ile-de-France », relève Medy Sejai, directeur de l’espace public et de la mobilité à Montreuil. Il existe par ailleurs onze pompes à vélo dans toute la commune.

Actuellement, la ville compte 17,5 km d’itinéraires (pistes, bandes et voies de bus), auxquels s’ajoutent les doubles-sens cyclables. La Fédération des usagers de la bicyclette a néanmoins délivré un « E » qui signifie « plutôt défavorable » (sur un classement de A à G) à Montreuil, dans le cadre de son baromètre des villes cyclables. Peut donc mieux faire.

Et d’ailleurs, le 27 juin, la municipalité va défendre en conseil municipal un plan vélo qui prévoit, d’ici à 2022, la réalisation de 7,5 km supplémentaires, assortie de propositions en matière de stationnements, de services et d’évaluation du projet par les cyclistes eux-mêmes.

Source : www.leparisien.fr

Partager

Laisser un commentaire :