Un premier car électrique en circulation entre Rouen et Évreux

Tendance Ouest Tendance Ouest - il y a 3 mois

Le car électrique circulera à partir du mercredi 6 juin 2018 pour une première expérimentation entre Rouen et Évreux.

La région Normandie a décidé d'expérimenter un premier car 100 % électrique entre Rouen (Seine-Maritime) et Évreux (Eure) à partir du mercredi 6 juin 2018. Il s'agit de développer des alternatives au diesel, utilisé par la plupart des autocars.

Les voyageurs de la ligne d'autocar entre Rouen (Seine-Maritime) et Évreux (Eure) vont pouvoir tester un nouveau véhicule. À partir du mercredi 6 juin, et jusqu'au dimanche 17 juin 2018, un premier car électrique circulera sur la ligne à raison de deux allers-retours par jour, sauf le dimanche où une seule rotation sera effectuée avec ce véhicule.

"Nous avons sélectionné cette ligne pour l'expérimentation car elle la plus fréquentée de la région Normandie puisqu'il n'y a plus de liaison ferroviaire", explique Jean-Baptiste Gastinne, vice-président en charge des transports à la région. Pour le conseil régional, en charge du transport en dehors des agglomérations, il s'agit de trouver une alternative aux véhicules diesel. "D'ici 2020, 50 % des commandes de nouveaux autocars devront être des véhicules à faible émission de CO2", rappelle Jean-Baptiste Gastinne.

Confort amélioré

Les usagers de la ligne devraient voir la différence au cours du trajet. "Le véhicule est plus silencieux, avec moins d'à-coups, poursuit Jean-Baptiste Gastinne, le wi-fi est aussi présent, mais il n'y a pas de prises électriques."

Un questionnaire sera également soumis aux usagers, et aux 142 abonnés de la ligne, pour connaître leurs impressions après leur trajet à bord du véhicule électrique. "Un bilan sera ensuite effectué", poursuit Jean-Baptiste Gastinne.

Autonomie de 220 km

Léger inconvénient, les soutes sont moins grandes que dans les autres autocars, en raison des batteries qui nécessitent de la place. C'est pour cette raison qu'il y a moins de rotations le dimanche, jour où les jeunes sont nombreux à emprunter la ligne Rouen-Évreux.

Côté technique, l'autonomie du car électrique est de 220 km, de quoi couvrir les quelque 110 kilomètres qui séparent les deux villes. Une borne de recharge temporaire a été installée dans le centre Transdev (qui exploite la ligne) à Sotteville-lès-Rouen. "Nous avons pris des mécaniciens habilités à travailler sur du matériel électrique, précise Tristan Guillemard, directeur du pôle régional Normandie de Trandev, mais nous avons pu compter sur nos collègues de TCAR, qui fait partie du même groupe."

Amaury Tremblay

Source : https://www.tendanceouest.com/actualite-278735-un-premier-car-electrique-en-circulation-entre-rouen-et-evreux.html

Partager

Laisser un commentaire :