Clermont choisit le bus électrique à haut niveau de service

Ville, Rail & Transports Ville, Rail & Transports - il y a 4 mois

Après deux ans de réflexion, la Métropole de Clermont-Ferrand a présenté le 8 juin le projet de restructuration de son réseau de transport public. Avec un choix fort : le bus électrique à haut niveau de service pour les lignes B et C. La métropole clermontoise explique que ce choix en faveur du BHNS permet de bénéficier des avantages du tramway pour un coût bien moindre et donc de réaliser simultanément 2 lignes au lieu d’une seule. « Il permet ainsi de répondre plus rapidement à l’ensemble des besoins et d’améliorer de manière plus significative la qualité du réseau », souligne la collectivité.

A l’horizon 2025, quand les travaux d’aménagement seront réalisés, 120 000 personnes seront desservies par ces trois lignes structurantes A, B et C, complétées par des lignes directes et des liaisons inter-quartiers. « C’est l’ensemble du réseau qui sera réorganisé pour de meilleures correspondances », indique la Métropole, en précisant qu’un « travail important sera réalisé pour optimiser les changements de mode grâce à des services complémentaires : pistes cyclables, parking relais, transport à la demande, articulation avec les autres modes de transports… ». L’objectif est de passer de 33 millions de voyages annuels en 2018 à 52 millions en 2032, évitant ainsi plus de 20 millions de voyages annuels en voiture.

Pour restructurer le réseau, l’investissement s’élèvera à 240 millions d’euros, comprenant les véhicules roulants, le mobilier urbain, le réaménagement des espaces publics de « façades à façades ». . Le coût de fonctionnement supplémentaire est estimé à 9 millions d’euros.

MH P

Source : https://www.ville-rail-transports.com/mobilite/clermont-choisit-electrique/

Partager

Laisser un commentaire :