ZF va produire sa navette autonome e.Go Mover dès 2019

Bus & Car Bus & Car - il y a 6 mois

Autonomie de niveau 4. L’équipementier allemand ZF accentue son virage vers les véhicules autonomes en annonçant la production en série, dès l’année prochaine, d’une navette autonome et électrique en partenariat avec le constructeur allemand e.Go Moove.

Le futur e.Go Mover (qui ressemble à l’EZ10 d’EasyMile, en plus carré), mesure 4,6 m de long sur 2 de large (2,5m de haut). Doté d’une batterie de 70 kWh, il peut rouler pendant 10h, qu’il pourra mettre à profit pour le transport de fret ou de personnes. Dans cette dernière configuration, la navette propose 8 place assises et 5 debout. Le fabriquant E.Go Moove affirme que son véhicule dispose d’une autonomie de conduite de niveau 4 : un chauffeur doit être présent à bord pour certaines opérations complexes, mais il n’a pas à garder les mains sur le volant et peut vaquer à d’autres opérations pendant la plupart des phases de conduite. Un poste de conduite est d’ailleurs présent dans la première version présentée. Le véhicule sera produit à Aix-la-Chapelle, avec un objectif ambitieux. «Nous prévoyons un volume à cinq chiffres, car nous estimons que la demande pour ces véhicules atteindra un million d’unités d’ici cinq à sept ans», avance-t-on chez ZF.  L’équipementier dotera le véhicule de ses systèmes de propulsion électrique, de direction et de freinage, de ses capteurs et de son ordinateur de bord ZF ProAI, qui recourt à l’intelligence artificielle pour la conduite automatisée (développé avec Nvidia).

Accroître la sécurité pour tous les usagers de la route. «Les équipementiers comme ZF peuvent considérablement bénéficier de la tendance mondiale vers la conduite automatisée et l’électromobilité», a déclaré le Pdg de ZF Wolf-Henning Scheider lors du ZF Technologie Day organisé fin juin à Friedrichshafen. «Dans un premier temps, nous nous attendons à des activités de conduite automatisées réalisées à l’intérieur des entrepôts et des dépôts logistiques, ou bien dans des environnements portuaires ou agricoles, où les opérations sont récurrentes et peu complexes», prévoit-il. Mais l’avenir de la conduite automatisée devrait prendre sa pleine mesure en milieu ouvert, pour le transport de fret et de personnes, « car il permettra de réduire les coûts d’exploitation et aidera en même temps aider à accroître la sécurité pour tous les usagers de la route ».

G. H.

Source : http://www.busetcar.com/zf-va-produire-sa-navette-autonome-e-go-mover-des-2019/

Partager

Laisser un commentaire :