À Avignon, un long bus 100 % électrique pour un Festival plus respirable

La Provence La Provence - il y a 5 mois

Le président du Grand Avignon, Jean-Marc Roubaud, fier de cette acquisition temporaire, s'est mis au volant lors de la présentation de ce bus articulé, au départ de l'île Piot - PHOTOS ANGE ESPOSITO

Opérationnel depuis mardi, ce véhicule qui peut emporter 120 usagers devrait en transporter 350 000 en juillet.

Mieux circuler, mieux respirer pendant le Festival. C'est la promesse faite par le Grand Avignon lors du lancement d'un bus articulé, 100 % électrique. "Une première en France", rapporte Christian Weintz, gérant de la société Solaris Bus France, en charge de la construction du véhicule. Ce dernier vient s'ajouter aux nombreuses navettes gratuites qui transitent toute la journée entre l'île Piot et la porte de l'Oulle durant l'intégralité du mois de juillet.

Ce véhicule de nouvelle génération, long de 18 mètres, en service uniquement le mois du Festival, de 17 heures à 1 heure, devrait accueillir près de 350 000 passagers. "Soit 50 % des voyageurs de l'année sur le seul mois de juillet, et dix fois plus d'usagers que les autres mois de l'année", précise Jean-Marc Roubaud, président de la communauté d'agglomération du Grand Avignon.

Une conduite plus souple et plus écolo

"C'est très agréable à conduire, il y a beaucoup moins de nuisances sonores, ce qui nous permet d'avoir une conduite beaucoup plus confortable mais également d'être plus attentif à ce qui se passe sur la route", témoigne Farid Chayeb, chef d'enquête/fraude des Transports en commun de la région d'Avignon (TCRA), au volant de cet Urbina 18 electric. Spacieux, sobre et confortable, il peut transporter jusqu'à 120 personnes, dont 38 assises. L'aménagement intérieur du véhicule permet, lui, d'offrir deux espaces réservés aux usagers en fauteuil roulant.

Mais au-delà du côté esthétique, c'est son aspect zéro émission de carbone qui a fait mouche auprès de l'agglo. "Grâce à cette acquisition, on montre le chemin dans lequel nous devons dès à présent nous diriger, rappelle Jean-Marc Roubaud. Il s'inscrit également dans le cadre de la charte écologique du Festival d'Avignon afin qu'il y ait moins de pollution en ville".

Rechargeable en moins de trois heures, la navette a une autonomie de près de 200 kilomètres.

Elle vient s'ajouter à un parc de véhicules de transport propres qui pullulent à Avignon. Comme le dispositif Vélopop, riche de ses 200 vélos répartis sur les 19 stations de la Cité des Papes, mais également aux véhicules Baladine, ces petites voitures électriques qui circulent 7 jours sur, de 10 heures à 20 heures dans l'intra-muros depuis 2007.

Une mise en bouche pour les usagers des transports avignonnais avant la mise en service des deux lignes de tramway ?

La Baladine va bientôt donner l'air

La Baladine facilite déjà bien des choses dans le quotidien des Avignonnais et nombreux sont ceux, qui depuis 2007, lui font un petit signe de la main quand ils en ont besoin. Dans une dizaine de jours, ce petit véhicule électrique aux couleurs vert et blanc pourra, en plus de favoriser les déplacements doux dans l'intra-muros, donner en temps réel la qualité de l'air. Sur son toit, un capteur récoltera et transmettra les infos à AtmoSud (ex-Air Paca), qui les interprétera et les affichera en temps réel sur le bandeau lumineux défilant à l'arrière de la voiturette. L'objectif de ce programme est à la fois d'inviter les usagers à agir pour préserver la qualité de l'air et à les encourager à utiliser les transports collectifs doux.

Ce programme innovant, baptisé POC'AIR, actuellement en essai dans d'autres villes françaises, est mis en place ici par le Grand Avignon, en partenariat avec TCRA. Deux Baladines sont actuellement en phase de test. Bientôt, elles seront en mesure de vous donner "l'air qu'il est".

Un engagement de la charte Éco-Festival

Quelles sont les causes de la pollution atmosphérique ? Quelles solutions pour la réduire ? Comment agir à l'échelle du citoyen ? Ces questions seront abordées aujourd'hui, de 10h à 19h30 au Village du Off, lors d'échanges et d'une conférence-débat organisés par AtmoSud et la Fédération L'Air et Moi. Pour l'occasion, un grand ballon de 6 mètres flottera au-dessus de l'école Thiers, avec à l'intérieur, 15 000 litres d'air symbolisant ce que nous respirons chaque jour. L'amélioration de la qualité de l'air est l'un des 7 engagements de la charte Éco-Festival.

Doan Poirier

Source : https://www.laprovence.com/article/edition-vaucluse/5065609/un-long-bus-100-electrique-pour-un-festival-plus-respirable.html

Partager

Laisser un commentaire :